International › APA

Aviation : Les compagnies africaines devraient accuser une perte de 8,1 milliards de dollars en 2020

Les compagnies aériennes africaines devraient accuser une perte de près de 8,1 milliards de dollars cette année, en raison de la crise sanitaire liée à du Covid-19, a mis en garde l’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA), appelant à un soutien urgent des gouvernements pour éviter des faillites en cascade.Les chiffres avancés par l’AFRAA, qui regroupe 45 compagnies africaines, sont encore plus alarmistes que les prévisions d’avril de l’Association internationale du transport aérien (IATA) qui tablaient sur une perte annuelle de 6 milliards de dollars.

L’analyse d’impact de l’AFRAA montre une réduction annuelle du trafic passager de 90,3% pour le mois de mai, la reprise devant commencer à partir du troisième trimestre 2020 avec des opérations nationales, suivies de vols régionaux et intercontinentaux.

Sur le segment cargo, l’Association constate, par ailleurs, une pénurie de capacité de fret en Afrique en raison des besoins de transport de matériel médical et de biens essentiels.

Selon l’AFRAA, la crise de liquidités devient une préoccupation sérieuse qui pourrait engendrer de nombreuses faillites dans les mois à venir.

Le Secrétaire général de l’AFRAA, Abderahmane Berthé, a exhorté, à ce propos, les gouvernements africains à envisager un plan de sauvetage et de relance qui compense les pertes importantes, réduit le fardeau des coûts d’exploitation courants et subventionne la survie et la reprise de l’industrie.

Début mai, plusieurs organismes d’aviation internationaux et africains avaient lancé un appel urgent pour soutenir les secteurs du transport aérien et du tourisme en Afrique.

Sans financement d’urgence, la crise du COVID-19 va provoquer un effondrement du secteur du transport aérien et du tourisme en Afrique, lesquels apportent 169 milliards de dollars à l’économie africaine, ce qui représente 7,1% du PIB du continent, avait souligné ce collectif composé de l’IATA, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) des Nations Unies, le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC), l’AFRAA et l’Association des compagnies aériennes d’Afrique australe (AASA).

Ils ont sollicité, ainsi, le soutien des institutions financières internationales, des partenaires de développement des pays et des donateurs internationaux afin de venir en aide au secteur des voyages et du tourisme en Afrique, qui emploie quelque 24,6 millions de personnes sur le continent africain.


Commentaire

Bon plan
Publié le 03.07.2020

Le Musée national Barthélemy-Boganda

Le Musée national Barthélemy-Boganda est installé depuis 1964 dans l'ancienne résidence de l'ancien président Boganda, fondateur de la République centrafricaine. Consacré aux arts et traditions…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut