Politique › Institutionnel

RCA : la ministre Sylvie Baipo-Temon s’investit pour une diplomatie dynamique et diversifiée

La nomination de Sylvie Baipo Temon à la tête du département des affaires étrangères, s’avère nécessaire pour relever ses défis.

La République Centrafricaine, pays meurtri par de multiples conflits mais riche en ressources naturelles, a intérêt de redynamiser sa diplomatie aux fins d’attirer des potentiels partenaires au développement. C’est dans cette optique qu’il était impérieux de placer stratégiquement Sylvie Baipo-Temon, la femme qui maîtrise la géopolitique et stratégique du temps présent, à la tête de la diplomatie du pays.

Centrafrique qui se relève résolument des cendres de la crise, est confrontée à des difficultés, et sa diplomatie doit être dynamique et rigide pour être en mesure de faire face aux défis de l’heure.

La nomination de Sylvie Baipo Temon à la tête du département des affaires étrangères, s’avère nécessaire pour relever ses défis. Dès sa nomination dans le gouvernement Sarandji 2 et Ngrébada, elle fait de son département une vitrine du pays.

Dans sa conviction, elle s’investit corps âme pour créer une image positive de la RCA. Et cela a marché lorsque le pays ne cesse aujourd’hui de recevoir des multiples visites des partenaires au développement suite à la signature de l’Accord de paix de Khartoum entre le gouvernement centrafricain et les 14 groupes armés le 6 février 2019. La cheffe de la diplomatie centrafricaine est l’instigatrice de plusieurs rencontres de l’exécutif centrafricain avec des bailleurs et partenaires désirant investir en Centrafrique.

« La RCA souhaite consolider, développer et poursuivre les relations bilatérales et multilatérales afin que le pays entre dans une nouvelle ère », a indiqué la ministre Sylvie Baipo Temon dans une interview à l’agence africaine African Daily Voice en février dernier.

Dans cette interview, la ministre a souligné qu’en cette période difficile, le pays a besoin d’un appui sincère au niveau international, plus qu’auparavant. Economiste de formation, ancienne cadre au sein de la Direction financière d’une banque française, BNP Paribas, et ancienne Porte-parole du comité ad hoc diaspora pour la paix en RCA,  Sylvie Baipo Temon fait désormais des relations notamment sécuritaires,  économiques, politiques et culturelles entre la RCA et le reste du monde, ses chevaux de bataille.

Commentaire

À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut