Eco et Business › L’Eco en +

RCA : le ministre des finances sensibilise sur la nécessité de souscrire en assurance

Cette campagne lancée du 10 au 20 mai 2019, vise à sensibiliser le public sur la nécessité de souscrire à l’assurance afin de garantir ses biens mobiliers et immobiliers.

Le ministre des finances et du budget lance une campagne de sensibilisation sur la souscription auprès des sociétés d’assurance en Centrafrique.

La campagne de sensibilisation sur l’assurance en Centrafrique a été lancée dans les locaux de la direction générale du trésor et de la comptabilité publique. Le Directeur de cabinet du ministère des finances et du budget Jonas Mbaï-Assem, représentant personnel du ministre Henri-Marie Dondra, en mission, qui a présidé le lancement, indique l’assurance constitue une garantie minimale contre les risques de sinistres.

En souscrivant une police d’assurance, précise-t-il, l’assureur se substitue à l’assuré dans ses responsabilités civiles vis-à-vis des tiers en cas de dommages. Cette campagne est lancée après un constat des techniciens des finances qui déplorent la méconnaissance de la nécessité de l’assurance n’est pas encore bien perçue par la majorité de Centrafrique.

Or, l’automobile, l’immobilier et des marchandises à l’importation devraient faire l’objet des assurances obligatoires en dans le pays. Cette opération concerne également les études et la santé des enfants que les pères des foyers devraient s’investir afin de réserver un avenir certain à leurs enfants.

De l’avis du Directeur du trésor public, chaque citoyen centrafricain doit connaître le rôle et les avantages que réserve l’assurance à l’assuré. Il argumente que souscrire à une assurance, c’est éviter des surprises désagréables.

« Il était question de vulgariser les activités de l’assurance mais aussi de sensibiliser le public sur la nécessité de la garantie de l’assurance pour les personnes et les biens. Nous nous sommes rendus compte que l’activité de l’assurance est peu connue du public. En voyant le taux d’accident et de sinistres que subit la population sans garantie, il est de notre devoir de sensibiliser le public » , a expliqué Narcis Aniyassi, Directeur Général du trésor public.

A travers cette campagne de masse, le ministère des finances et du budget, par le truchement de la direction des assurances, des banques et de la micro finance, entend promouvoir le secteur de l’assurance des biens et des personnes en Centrafrique.




Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut