Politique › Partis politiques

RCA : le KNK quitte la majorité présidentielle

Au palais de la CEMAC, Bertin Béa, le Secrétaire Général du parti politique fondé par François Bozizé, le Kwa na kwa (KNK), ouvrait le 3ème Conseil National du parti. Avec une annonce : « Nous ne faisons plus partie de la majorité présidentielle ».

Devant de nombreux leaders politiques non KNK, dont Anicet DOLOGUÉLÉ, Bertin BÉA, s’exprimant en Sango, a procédé à  une descente en règle du système TOUADERA, s’offrant au passage le scalp de Fidèle Gouandjika :

« Nous au KNK, avant on ne savait pas. On ne se doutait de rien. Mais maintenant on a découvert les vrais visages de nos frères là-bas. Ce sont tous des roublards. Ils ont fait de la roublardise, l’art de gérer la cité.

Les décisions prises après Khartoum n’ont pas été appliquées. Nous savons très bien que ce ne sont que des manœuvres dilatoires. Vos tromperies sont connues. »

Et de conclure, après avoir brosser un sinistre bilan du pouvoir de TOUADERA, l’accusant même de vouloir truquer les prochaines élections de 2020, et en annonçant dans la foulée le positionnement désormais du KNK dans l’opposition.

Ces travaux du KNK se poursuivent depuis à  Bossangoa, et prendront fin le dimanche 18 août.




Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut