International › APA

Divers sujets au menu des quotidiens marocains

La polémique autour des honoraires des notaires et l’état des Marocains rapatriés de Wuhan sont les sujets qui retiennent l’attention des quotidiens marocains parus ce mardi.« Encore du rififi autour des honoraires notariaux », écrit le journal qui fait savoir que la profession oppose un niet catégorique au Conseil de la concurrence et son avis consultatif cautionnant le plafonnement.

Comme pour d’autres professions libérales, l’argument des spécificités de l’activité est mis en avant par la résistance, explique le quotidien, notant que la ligne de défense des professions interpellées n’est pas d’une solidité à toute épreuve.

« Peuvent-elles rejeter indéfiniment des préoccupations de libéralisation, lorsqu’il est établi que les marchés/métiers protégés sont les moins efficaces économiquement? », se demande-t-il, estimant que ces professions peuvent se réinventer si elles acceptent d’atténuer des situations de symétries informationnelles, souvent au désavantage des clients.

+Aujourd’hui le Maroc+ indique que les personnes rapatriées de Wuhan viennent de quitter l’hôpital après une période d’observation médicale, précisant que les analyses ont montré que les ressortissants ne sont pas infectés.

C’est donc un test passé avec un grand succès pour le pays qui a de nouveau démontré sa capacité à prendre en charge des groupes de personnes en situation de détresse, écrit le journal.

Pour lui, il faut tirer les conclusions nécessaires en ce qui concerne la prise en charge des malades et la fabrication des médicaments nécessaires en cas de besoin.

+L’Opinion+ rapporte que des food-trucks seront bientôt disponibles à Casablanca. Selon des informations partagées sur les réseaux sociaux et reprises par la presse locale, la capitale économique du Royaume sera bientôt dotée de kiosques et de camions-restaurants.

Ces véhicules, dont les dimensions ne dépasseront pas les 7 mètres de longueur et 3 mètres de largeur, opéreront dans les zones industrielles, des universités, centres de formation, quartiers administratifs, jardins publics, plages, etc. Seule condition, ils ne doivent pas servir des plats à base de lait ainsi que ses dérivés, croit savoir la publication.




Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut