› Politique

Centrafrique : le Parlement adopte un nouveau Code électoral

L’Assemblée nationale de la Centrafrique a adopté, mardi soir, avec amendement, le nouveau projet de Code électoral après plusieurs heures de débats entre les parlementaires.

Cent vingt-six (126) députés sur 140 ont voté « oui » lors de l’adoption de cette nouvelle loi défendue par le ministre de l’Administration du territoire, Augustin Yangana Yahote. La nouveauté est la hausse de la caution payée par les candidats pour les futures élections.

Désormais, ceux qui désirent se présenter à  l’élection présidentielle, devront verser une caution de 15 millions F CFA au Trésor public, contre 5 millions auparavant.

Pour les élections législatives, il faudra verser 250 000 F CFA pour que le dossier soit retenu par l’Autorité Nationale des Élections. Auparavant, la caution était fixée à  100 000 F CFA par l’ancien Code électoral.

Cette nouvelle loi est à  la hauteur des attentes des acteurs politiques centrafricains qui estiment qu’elle peut freiner les candidatures fantaisistes aux différentes élections dans le pays.

Commentaire

À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut