› Eco et Business

RCA : le gouvernement entend créer des conditions favorables pour la promotion du secteur privé

C’est qui ressort des travaux d’une session d’information sur le Cadre Mixte de Concertation pour l’Amélioration des Affaires(CMCAA) et ses relations avec les partenaires techniques et financiers.

Le gouvernement centrafricain réaffirme sa détermination à créer des conditions favorables pour la promotion du secteur privé en faveur de la population centrafricaine, a déclaré le Premier-ministre Firmin Ngébada, à l’ouverture des travaux d’une session d’information sur le Cadre Mixte de Concertation pour l’Amélioration des Affaires(CMCAA) et ses relations avec les partenaires techniques et financiers, lundi 15 juillet, à Bangui.

Cette session a pour but de présenter le programme d’action 2019-2021 en faveur de la promotion du secteur privé en relation avec les opérateurs économiques du pays.

Elle est une rencontre entre les entités du secteur  public et du secteur privé visant à faire le point sur les réformes entreprises par les sectoriels en vue de promouvoir le secteur privé et l’’émergence des  Centrafricains dans le monde des affaires  pour redynamiser l’économie nationale et réduire le chômage, a indiqué Firmin Ngrébada.

«Le gouvernement travaille sur deux directions, à savoir l’amélioration du climat des affaires et la sécurité juridique qui s’inscrivent dans la dynamique de la profession de foi du président de la République (…), et qu’il n’a pas besoin de la décision de justice qui pénalise le secteur privé», a-t-il affirmé.

Le rôle du gouvernement est de créer des conditions pour qu’il y ait un essor des opérateurs privés centrafricains dans le secteur industriel du secteur privé, a t-il conclu.

Notons que le premier pilier du plan national de relèvement économique et de la paix présenté à la table-ronde des bailleurs de fonds à Bruxelles en novembre 2016 et qui vise à promouvoir le relèvement économique et la relance des secteurs productifs a été adopté et mis en œuvre depuis 2017.

Cette session d’information qui marque la fin du mandat triennal 2017-2019 du cadre mixte de concertation de l’amélioration des affaires est financée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) conformément au plan de travail annuel 2019 relatif au programme d’appui au renforcement des capacités en planification stratégique et mise en œuvre des agendas internationaux.




Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut