International › APA

Tensions à l’Ucad et Locales au menu des quotidiens sénégalais

Les quotidiens sénégalais, parvenus ce vendredi à APA, traitent essentiellement des tensions au campus social de l’université de Dakar et le désaccord sur la date de tenue des élections locales.Suite aux violences répétées à l’Ucad, « l’Assemblée de l’université sévit », informe Le Soleil, précisant que toutes les amicales ont été dissoutes et qu’un nouveau système de codification des chambres a été mis en place.

« Le Conseil de l’université ferme le campus social et suspend les amicales… », renchérit Vox Populi avant de signaler l’opposition du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) à cette décision. « Les étudiants entrent en rébellion », poursuit le même journal. Cela pousse Le Quotidien à arborer ce titre : « Temple de tensions ». En sous-titres, le journal écrit : « Les étudiants +déchirent+ la résolution de l’Assemblée de l’Université. Le Coud se déclare incompétent. »

Dans les colonnes de L’AS, le directeur général du Coud Maguette Sène brandit l’incompétence du Conseil d’administration de son organisation pour justifier son refus d’appliquer la décision de l’Assemblée de l’Ucad. Les autorités de l’Ucad ne parlent pas le même langage, constate Sud Quotidien.

Les quotidiens sénégalais sont par ailleurs revenus sur le désaccord sur la date de tenue des Locales. A ce propos, Sud Quotidien note que c’est « toujours l’impasse ». Car, révèle L’AS, « l’opposition (a) rejeté le compromis des non-alignés ». Ces derniers avaient demandé à l’opposition d’accepter le report du scrutin à janvier 2022 à condition que le gouvernement prenne l’engagement de tenir les Législatives à date échue. Face à ce blocage, « Macky va arbitrer », annonce Le Quotidien.

Vox Populi se projette déjà sur la bataille pour conquérir la mairie de Dakar et soutient que Barthélemy Diaz est « l’atout maître de Khalifa », ancien édile de la capitale sénégalaise. « Khalifa Sall le parraine et l’impose dans les +dox mbok+ (visite de courtoisie en langue wolof), de communes à maisons en passant par les marchés, rues, Grand-Place… Ousmane Sonko a aussi promis son soutien », renseigne Vox Populi.

Guy Marius Sagna fait la Une de WalfQuotidien. Dans une longue interview accordée à ce journal, le leader de Frapp France dégage est revenu sur le sens de son engagement et le résume en ces termes : « Depuis l’âge de 11 ans, j’ai été éduqué dans le soutien aux luttes des travailleurs ». Et pour cette cause, « aucune garde à vue, aucun emprisonnement ne me fera reculer », déclare-t-il.

Sur un tout autre sujet, L’Observateur s’intéresse aux effets secondaires des vaccins contre la Covid-19 et soutient qu’ils ont déjà fait « 3 morts au Sénégal ». Selon nos confrères, sur les quelque 400 000 injections réalisées au Sénégal avec les vaccins SinoPharm et AstraZeneca, une cinquantaine de cas graves ont été signalés suite aux effets indésirables.


Commentaire

Bon plan
Publié le 12.08.2020

Les chutes de Boali

Les chutes de Boali sont des chutes d'eau situées dans la préfecture de l'Ombella-M'Poko en République centrafricaine, à proximité de la localité de Boali sur…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut