› Société

RCA : une insécurité alimentaire criarde en accentuée par le coronavirus

L’organisation des Nations unies au travers de son bureau de la Coordination des affaires humanitaires (OCHA), a déploré une « insécurité alimentaire aigüe » en Centrafrique, aggravée par la pandémie.

Dans un dernier Bulletin humanitaire publié en juillet, l’OCHA relève que « 2,36 millions de personnes, soit près de la moitié de la population centrafricaine, sont en situation d’insécurité alimentaire aigüe », notamment dans les régions qui regorgent la plus grande concentration des 684.000 personnes déplacées par les conflits dans le pays.

C’est depuis un an, que « l’ONU a constaté une dégradation importante de la situation alimentaire », dans ce pays en proie à la guerre civile depuis près de sept ans. Aujourd’hui, 1,7 million de Centrafricains, soit plus du tiers de la population, ont un « besoin sévère d’aide alimentaire », précise l’OCHA.

Selon l’organisme, cette dégradation a été essentiellement causée par un « regain des conflits entre groupes armés et à la persistance des conflits intercommunautaires ».

Plus des deux tiers de la Centrafrique sont aux mains de divers groupes rebelles qui s’en disputent les richesses, malgré l’accord de paix signé le 6 février 2019 à Khartoum entre le gouvernement et 14 milices.

La guerre civile a débuté fin 2013 avec la chute du président François Bozizé, renversé par une coalition de groupes armés. Même si une accalmie prévaut depuis l’accord de Khartoum, des combats sporadiques entre milices et entre groupes ethniques rivaux continuent de faire des victimes et poussent des civils à la fuite.


Commentaire

Bon plan
Publié le 12.08.2020

Les chutes de Boali

Les chutes de Boali sont des chutes d'eau situées dans la préfecture de l'Ombella-M'Poko en République centrafricaine, à proximité de la localité de Boali sur…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut