Eco et Business › Agro-industrie

RCA : le Président Touadéra a lancé les activités minières de GETRAD à Yoro

Au cours de ses voyages de travail, le chef de l’Etat a réussi à échanger avec les investisseurs étrangers et les dirigeants des pays

 

La RCA développe les relations internationales. Le gouvernement comprend qu’il est nécessaire d’investir dans l’économie du pays. Mais le Président Faustin-Archange Touadéra a commencé la politique de la « rupture » pour tout changer en créant des richesses pour la République centrafricaine, d’autant plus qu’elle possède des ressources naturelles.

Le chef de l’Etat centrafricain a déjà rendu visite dans nombreux pays. Au cours des voyages de travail, Touadéra a réussi à échanger avec les investisseurs étrangers et les dirigeants des pays. Le Président de la RCA a trouvé de nouveaux alliés et a renforcé des anciennes relations.

Récemment, le gouvernement centrafricain a signé un contrat avec la Chine. Le chargé de mission au ministère des Mines et de la Géologie, Sylvain Marius Ngbatouka a annoncé que la société minière centrafricaine GETRAD a commencé à travailler avec des partenaires chinois. Maintenant, la société a reçu l’autorisation de tenir ses activités de la société GETRAD à Yoro, dans la commune de Samba Bougoulou, près de Baoro, à 392 km au nord-ouest de Bangui.

Le ministre a déclaré que cette coopération sera utile pour l’économie de la RCA et aidera à développer les localités où l’exploitation des ressources naturelles sera organisée. Maintenant, la construction de la route entre Bayanga Didi et Yoro à Baoro et la réparation d’un centre médical à Bayanga Didi sont discutées, pour que la population locale ait accès à des soins de qualité.

En outre, grâce à l’exploitation de gisements de diamants sur la rivière Nana, la société fournira 150 table-bancs aux écoles dans la région.
En ce qui concerne la production et la vente légitime de diamants, avec tous les documents nécessaires, GETRAD a toute la capacité d’enregistrer et de certifier les minéraux précieux afin qu’ils apportent des revenus au trésor public et n’apparaissent pas sur le marché noir.Rappelons que l’organisation internationale, le processus de Kimberley s’oppose à l’entrée sur le marché noir des diamants illégalement extraits. Les spécialistes du processus de Kimberley ont déjà partiellement levé les restrictions de la RCA.

Bien que les autorités centrafricaines comprennent que le processus de certification des diamants est aujourd’hui trop compliqué, GETRAD a l’intention de travailler en vertu de la loi, de sorte que la vente des minéraux enrichie le pays.

En outre, les accords de Khartoum entrent en vigueur en RCA. Les groupes armés qui ont signé l’accord de paix avec le gouvernement de la République se sont engagés à désarmer et à quitter les villes occupées. Les parties au conflit interne ont l’intention de mettre fin définitive à la violence dans le pays.



Commentaire

À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut