International › APA

Nigéria : vers le déploiement de ressources aériennes pour la sécurité maritime

Les ressources aériennes du Nigeria acquises dans le cadre du projet Deep Blue, également appelé Infrastructure nationale intégrée de sécurité et de protection des voies navigables, domiciliées auprès de l’Agence nigériane d’administration et de sécurité maritimes (NIMASA), sont prêtes à être déployées par l’armée de l’air nigériane pour soutenir l’effort de sécurité maritime du gouvernement.Le chef d’état-major de l’armée de l’air du Nigeria, le maréchal Sadique Abubakar, l’a annoncé lors de la visite de travail au siège de l’armée de l’air nigériane à Abuja du directeur général de la NIMASA, le Dr Bashir Jamoh.

 Le directeur général de la NIMASA avait demandé que des dispositions adéquates soient prises pour recevoir et déployer les deux avions de mission spéciale attendus dans le pays dans les prochains mois.

 Tout en félicitant la direction de l’armée de l’air nigériane pour son engagement dans le développement des capacités, le Dr Jamoh a déclaré que la NIMASA était déterminée à assurer le succès du projet Deep Blue avec une coopération adéquate de toutes les parties prenantes.

 « Nous avons reçu deux véhicules aériens sans pilote (UAV), et les deux avions de mission spéciale devraient arriver au Nigeria avant la fin de l’année. Les défis liés à la pandémie de Covid-19 ont retardé la formation spéciale du personnel pour l’utilisation de ces moyens aériens, mais nous avons trouvé un moyen de les contourner. Nous continuerons à rechercher votre partenariat pour sécuriser le domaine maritime nigérian », a déclaré jeudi la NIMASA, citant le Dr Jamoh.

 Le Dr Jamoh a révélé que 17 bateaux d’interception rapides, 15 véhicules blindés et deux navires de mission spéciale faisaient partie des ressources terrestres et maritimes déjà sur le terrain et que tout le monde devait être sur le pont pour sécuriser l’environnement maritime du pays et changer toutes les histoires négatives.

 En réponse, le maréchal Abubakar a déclaré que la NAF avait maintenu une relation cordiale de longue date avec le NIMASA, avec un protocole d’accord sur la surveillance aérienne maritime et le renseignement signé en 2013. Il a ajouté que, bien que le protocole d’accord se soit écoulé, la NAF a continué à jouer un rôle crucial dans la sécurité maritime, en travaillant en étroite collaboration avec la marine nigériane et le NIMASA. 

Le maréchal Abubakar a révélé que la NAF avait récemment créé un groupe de reconnaissance de combat (203 CRG) dans l’État de Gombe, principalement pour faire face aux défis de sécurité dans le Nord-Est et dans d’autres parties du Nord.

 Il a déclaré que les drones qui seraient déployés avec le 203 CRG pourraient être déplacés dans n’importe quelle partie du pays, y compris sur les côtes, en particulier compte tenu de la place cruciale de l’environnement maritime pour la survie du pays.

 « En effet, nous travaillons à la mise en place d’ailes de drones à Lagos, Calabar et Port Harcourt pour aider d’autres agences de sécurité à maintenir la sécurité de l’environnement maritime », a-t-il déclaré.

 Abubakar a assuré au patron de la NIMASA que l’armée de l’air ferait tout ce qui est en son pouvoir pour s’associer à NIMASA sur le projet Deep Blue, assurant que le gouvernement fédéral fait tout ce qui est humainement possible pour sécuriser le Nigeria et sa population.

 Le projet Deep Blue est un projet de sécurité maritime, qui vise à lutter de manière globale contre l’insécurité dans les eaux territoriales et la zone économique exclusive du Nigeria, jusqu’au golfe de Guinée.


Commentaire

Bon plan
Publié le 12.08.2020

Les chutes de Boali

Les chutes de Boali sont des chutes d'eau situées dans la préfecture de l'Ombella-M'Poko en République centrafricaine, à proximité de la localité de Boali sur…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut