› Société

Bangui : ouverture des travaux de présentation du plan des activités de la Jeunesse Pionnière Nationale

L’objectif de cette présentation consiste à  partager avec les élus de la nation et les partenaires stratégiques les ambitions de la JPN pour cette année.

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Symphorien Mapénzi, a ouvert, mardi 14 mai 2019 à  Bangui, les travaux de présentation du plan annuel des activités de la Jeunesse Pionnière Nationale (JPN), en présence du ministre Haut-Commissaire chargé de la JPN, Armel Ningatoloum-Sayo et des partenaires au développement.

L’objectif de cette présentation consiste à  partager avec les élus de la nation et les partenaires stratégiques les ambitions de la JPN pour cette année, et recueillir les avis relatifs à  la mise en œuvre des projets qui sont présentés dans ce plan de travail.

Le Haut-Commissaire, Armel Ningatoloum-Sayo a soutenu que les plus hautes autorités se sont accordées à  faire de la JPN une composante et un instrument de développement qui est appelé à  faire ses preuves en contribuant au relèvement de la Centrafrique.

Le responsable de la JPN a indiqué que la feuille de route de son institution prévoit pour l’année 2020/2021 de promouvoir l’autosuffisance alimentaire dans les sept régions de la République Centrafricaine, garantir l’auto emploi durable des jeunes, rendre le milieu rural attractif pour les jeunes à  travers la création de filières innovantes.

Le Chef de la jeunesse Pionnière Nationale a indiqué que pour cette année, 1000 jeunes seront formés et 5000 jeunes désœuvrés d’ici 2021 dans les centres de formation de Sica 2, à  Bangui, de Nzila sur la route de Mbaïki, de Mandjo, sur la route de Damara et de Bambari qui sera construit bientôt par la Banque Africaine de Développement (BAD).

Selon Armel Ningatoloum-Sayo, sur les 500 jeunes recrutés sur l’ensemble du territoire, 300 sont en formation au centre de Sica 2, à  Bangui en régime externe, 100 jeunes au centre de Nzila et 100 autres jeunes en formation au centre de Mandjo, à  Bogoula en régime d’internat.

Au terme des travaux de présentation du plan annuel des activités de la JPN, le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean Symphorien Mapénzi, a souligné que l’Assemblée se fera le devoir de suivre les projets novateurs en temps réel sur le terrain, tout en exhortant les partenaires au développement à  apporter leur contribution pour accompagner la jeunesse pionnière nationale centrafricaine dans sa mission de formation et d’insertion socioéconomique.

Commentaire

À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut