› Politique

RCA : vive altercation entre le sous-préfet et le député de Grimari

Droits réservés

L’affaire fait grand bruit à Grimari, dans la préfecture de la Ouaka. Le samedi 22 août dernier, le sous-préfet de Grimari, monsieur Jules Doté, et le député de la ville, l’honorable Sédar  Sall Karim se sont livré une passe d’armes musclée qui a failli dégénérer.

La violente altercation entre le sous-préfet et le député de Grimari samedi dernier fait parler dans le landernau politique  local. Un milieu déjà très sensible et à couteaux tirés en raison des climats de tension politique à quelques mois des prochaines élections générales prévues pour le 27 décembre 2020.

Souvenez-vous, le dimanche 02 août dernier, vers 14 heures, à Grimari, des violences avaient éclaté quand Madame Rachelle Ngakola, l’ex-directrice de la douane, et candidate à la législative dans la circonscription locale, avait organisé un meeting auquel se sont opposés des membres de la milice Anti-Balaka. Ces derniers  ont désarmé un gendarme et un policier au chekpoint à la sortie de la ville sur l’axe Sibut, et ont également pris en otage une équipe des agents recenseurs et tablettes de passage dans la ville. Des soldats FACA ont été appelés d’urgence sur le lieu de la scène, et de violents affrontements les ont opposés aux miliciens Anti-Balaka qui ont pris la fuite sans laisser des traces. Depuis cette date, c’est le nom de l’honorable Sédar  Sall Karim qui est sur toutes les lèvres. On le soupçonne d’avoir discrètement financé et manipulé les miliciens Anti-Balaka contre ses potentiels rivaux, candidats à la législative dans sa circonscription de Grimari.

Cependant, l’honorable Sédar Sall Karim, qui veut à nouveau se présenter dans la circonscription de Grimari aux couleurs du MCU, avait lancé un appel à une marche républicaine de soutien au chef de l’État Faustin Archange TOUADERA, probable candidat de son parti à la présidentielle de 2020 – 2021. Mais le seul problème, les autorités locales n’ont pas été informées de cet événement. Le samedi dernier, à quelques heures de la marche, l’honorable Sédar Sall Karim s’était présenté à la sous-préfecture pour informer le sous-préfet et l’administration préfectorale qu’il y aura une marche dans sa ville dans quelques heures. Le sous-préfet Jules Doté  s’y oppose fermement. Il propose à l’honorable Sédar Sall Karim d’ajourner son événement  en raison de la situation sécuritaire dans la ville et les conditions du déploiement des forces de l’ordre pouvant assurer la sécurité des participants. Une proposition rejetée en bloc par monsieur Karim. Aussitôt, une altercation s’éclate entre les deux hommes qui ont failli en venir aux mains dans la concession de la sous-préfecture. Grâce à l’intervention des témoins, les deux se sont séparés.

Finalement, le député a pu organiser samedi son événement qui avait rassemblé une vingtaine des participants.

Rappelons que le dimanche 15 mars 2020, à Grimari, située à 305 kilomètres de Bangui, un Casque bleu burundais de la Minusca avait été tué dans la ville par les miliciens Anti-Balaka alors que lui et ses collègues ont tenté de repousser une violente attaque de ces derniers sur la ville.


Commentaire

Bon plan
Publié le 12.08.2020

Les chutes de Boali

Les chutes de Boali sont des chutes d'eau situées dans la préfecture de l'Ombella-M'Poko en République centrafricaine, à proximité de la localité de Boali sur…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut