› Société

RCA : un mort suite à des détonations d’armes proche de la résidence du chef de l’État

journaldebangui.com
Droits réservés.

La victime, qui s’appelait Lumière Divine, âgée de 18 ans, a été tuée accidentellement dans cette confusion.

 

Les faits se sont produits ce lundi 1er novembre vers 14 heures proches de la résidence du Président de la République Faustin Archange Touadera. La victime, qui s’appelait Lumière Divine, âgée de 18 ans, a été tuée accidentellement dans cette confusion. C’est la colère et la stupéfaction de sa famille.

Selon des informations recueillies par la Rédaction du CNC, ce lundi 1er novembre vers 14 heures, la victime, Mademoiselle Lumière Divine, domiciliée au quartier Boyrabe dans le quatrième arrondissement, a été tuée accidentellement par les présumés Casques bleus égyptiens de la Minusca proche de la résidence du chef de l’État Faustin Archange Touadera.

En effet, vers 13 heures ce lundi, mademoiselle Divine avait été envoyée par sa mère pour prendre de l’argent, mais celle-ci a préféré emprunter la rue qui quitte vers le domicile du Président de la République en passant derrière la radio Ndékèluka pour sortir sur l’avenue de l’indépendance en face du ministère des Transports.

Cependant, selon les mêmes sources, un véhicule de la MINUSCA équipé de quelques contingents ÉGYPTIENS basés et caserné a quelques mettre du domicile du Président de la République s’est stationné et en train de filmer et prendre des images de la résidence du chef de l’État.

Les éléments de la Garde présidentielle, dans leurs factions, ont constaté la prise de photo de la résidence présidentielle par les Casques bleus du contingent égyptien, ont fait des tirs sur eux pour tenter de les intercepter, mais ces derniers démarrent leur véhicule en toute vitesse et prendre la fuite précipitamment pour rentrer à la caserne. Malheureusement  le véhicule a percuté sauvagement la jeune Lumière Divine qui a de facto succombé de ses blessures.

Cependant, à Boyrabe, on indique que la victime aurait été accidentellement fauchée par le véhicule des Casques bleus égyptiens qui n’ont pas pu s’arrêter pour évacuer la victime à l’hôpital. Devant ce comportement inadmissible, les éléments de la garde présidentielle qui sont en faction dans le parage ont ouvert le feu sur le véhicule des Casques bleus qui ont pu s’échapper.

Faux, rétorque la Minusca qui refuse de faire des commentaires.

Mais selon une autre source proche de la Minusca, il y’aurait 10 Casques bleus égyptiens non armés blessés, dont  8 par balles et  deux par éclats.

« Les gardes présidentielles ont ouvert le feu à balles réelles sur les Casques bleus de la police intégrée des Égyptiens, blessant au moins dix alors qu’ils étaient en route pour l’aéroport », explique la source.

Mais informés de la nouvelle, les parents de la victime sont paniqués et traumatisés de la situation. Plusieurs personnalités se sont rendues sur le lieu pour constater les faits.

Pour l’heure, le corps de la jeune fille se trouve à la morgue de l’hôpital communautaire, mais c’est la tension qui règne actuellement entre les Casques bleus égyptiens et les éléments de la garde présidentielle.


Commentaire

Bon plan
Publié le 12.08.2020

Les chutes de Boali

Les chutes de Boali sont des chutes d'eau situées dans la préfecture de l'Ombella-M'Poko en République centrafricaine, à proximité de la localité de Boali sur…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut