International › APA

Lutte contre le terrorisme et politique au menu des quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè reçus ce jeudi à APA s’intéressent particulièrement à la politique et à la lutte contre le terrorisme.Sous le titre : «Arbinda : Les FDS infligent une lourde perte aux terroristes», L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè rapporte que le camp du détachement militaire d’Arbinda a été attaqué hier dans l’après-midi par de nombreux assaillants.

«Ils ont été mis en déroute par nos vaillants combattants qui leur ont infligé une lourde perte», écrit le journal, avant d’ajouter que selon une source fiable, au moins 17 terroristes ont été abattus et 12 motos ainsi que de l’arment récupéré.

A ce propos, Aujourd’hui au Faso affiche : «Région du Sahel : 18 terroristes tués».

De son côté, le quotidien national Sidwaya, dans son ‘’Regard sur l’actualité », titre : «Soyons fiers du Burkina !», rappelant que «la réaction patriotique ici, plutôt que de s’en prendre aux chancelleries qui adressent des messages de précaution à leurs concitoyens, serait de se mobiliser davantage pour renforcer la défense de son pays».

Et de conclure : «Que +la destination à ne pas manquer+ soit déconseillée à des Français, Américains ou autres, l’essentiel est que les Burkinabè la défendent et soient fiers d’y habiter».

En politique, le même journal informe que le Président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, a rendu visite aux responsables de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA, opposition), hier mercredi  au siège du parti à Ouagadougou.

A ce sujet, Le Pays reprend à sa Une les propos du PAN déclarant: «Ce qui nous unis doit être plus important que ce qui nous divise», pendant que Aujourd’hui au Faso arbore : «Bala Sakandé à la NAFA : On a parlé de la santé de Djibril Bassolé (fondateur de la NAFA)».

 L’Observateur Paalga, de son côté, reprend Alassane Bala Sakandé qui dit : «Je souhaite un prompt rétablissement à votre président Djibril Bassolé».

Dans sa rubrique ‘’Regard sur l’actualité », le même journal évoque le séjour éclair de l’ancien président béninois, Yayi Boni dans son pays, se demandant : «Vers la fin de la crise post-électoral ?».




Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut