International › APA

Logements « abordables »: 40.000 unités bientôt construites à Abidjan

Quelque 40.000 logements sociaux devraient être construits à Songon-Kassemblé, à l’Ouest d’Abidjan, au terme du Projet d’Assistance technique du don IDA sur le financement du logement abordable, porté par l’Uemoa et financé par la Banque mondiale.

Le Projet d’Assistance technique du don IDA sur le financement du logement abordable (PFLA-Uemoa) a pour objectif d’appuyer les politiques de l’habitat et les politiques foncières entreprises par les États membres de l’Uemoa, a dit M. Papa Madiaw Seck, coordonnateur du PFLA-Uemoa.

Il intervient dans un contexte où la Commission de l’Uemoa a décidé d’apporter un appui consistant à améliorer les instruments de politique foncière et de logement notamment institutionnels, financiers et réglementaires afin de promouvoir un marché du logement efficace.

L’objectif étant de permettre « l’accès à toutes les catégories de population » à un toit, a fait savoir M. Papa Seck. Ce projet, dans la commune de Songon-Kassemblé, devrait s’étendre sur près de 500 hectares et accueillera d’ici quelques années 40.000 ménages. 

M. Clément Fourchy, directeur adjoint du Cabinet Espelia, a présenté les résultats d’une Mission d’appui-conseil aux programmes de logements sociaux Songon-Kassemblé, lors d’une cérémonie jeudi à Abidjan.

Cette mission d’appui-conseil qui a duré 18 mois a permis de travailler sur l’opération de Songon-Kassemblé afin d’identifier des pistes d’accélération de la poursuite du projet en vue de permettre la « mise à disposition plus rapide de logements pour les populations », a-t-il souligné.

Pour M. Fourchy, outre ces habitations, il faut aménager d’autres espaces pour créer une ville avec des zones industrielles, des infrastructures sociaux-économiques et éducatives, afin que les populations aient tous les services et commodités d’une cité moderne.

Il a conseillé la création d’une société d’aménagement, la valorisation de la fonction d’aménageur, mettre les promoteurs immobiliers en compétition, la mis en place de véritables équipes de projets au niveau des maîtrises d’ouvrage.

Le ministère de la Construction devra disposer d’une meilleure vision de l’équilibre économique des opérations du point de vue des aménageurs que des promoteurs pour identifier les leviers d’optimisation potentiels des prix de sortie et les modalités de financement de l’aménagement,  a-t-il poursuivi.

Le directeur de Cabinet adjoint, Jean Michel Gba Tean, représentant du ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme, a assuré qu’ au moment où cet appui prend fin, le ministère et les partenaires se sentent outillés pour « booster le programme ».

M. Gba Tean a fait savoir d’ailleurs qu’ « une équipe projet dédiée au pilotage de l’opération de Songon-Kassemblé est en cours de recrutement », avant d’ajouter que les consultations devraient être achevés d’ici à mi-juillet 2021.

Le représentant de la Banque mondiale, Adama Touré, a indiqué que l’appui proposé vise à renforcer les capacités des acteurs immobiliers en vue d’un foncier sécurisé et aménagé, dans la commune de Songon. 

En Côte d’Ivoire, l’accès au logement est fortement contraint. Dans la capitale économique, Abidjan, l’on estime que plus de la moitié des ménages vie dans des conditions de surpeuplement et où 15% des habitants se trouve dans des quartiers précaires. 

Le déficit de logements en Côte d’Ivoire est estimé entre 400 et 600.000 unités. Dans ce contexte, l’Etat s’est engagé dans un programme ambitieux en faveur de logements décents, sûrs et abordables. 


Commentaire

Bon plan
Publié le 12.08.2020

Les chutes de Boali

Les chutes de Boali sont des chutes d'eau situées dans la préfecture de l'Ombella-M'Poko en République centrafricaine, à proximité de la localité de Boali sur…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut