International › APA

L’hydrocéphalie, une maladie infantile grave expliquée à des femmes à Abidjan

Des femmes, réunies mercredi à la formation sanitaire de Koumassi Campement, un quartier précaire dans le Sud d’Abidjan, visualisent des images d’enfants atteints d’hydrocéphalie, élargissement anormal de la tête dû à un cumul d’eau, sous des conseils de l’expert en imagerie médicale Kevin Lohouri, membre de Esperance’s Hope, association spécialisée dans la prise en charge de cette maladie.Donnant la parole à ces femmes, celles-ci, non moins ignorantes de ce mal souvent attribué aux génies ou à des prédestinations supposées, M. Kevin Lohouri a fait savoir que l’hydrocéphalie est une maladie qui peut affecter l’enfant par manque de suivi médical chez la femme enceinte. 

Au travers d’images, il a expliqué les signes de l’hydrocéphalie et des malformations du tube neural, affection du système nerveux central. L’hydrocéphalie se manifeste généralement à la naissance par un élargissement de la tête et des fontanelles.  

Les enfants atteints de l’hydrocéphalie ne sont « pas des enfants génies, c’est dû à une maladie, du fait de l’eau qui monte dans la tête de l’enfant », et ce, parce que le tube neural, dans le ventre, a une période donnée devant se fermer, reste béant et l’eau qui va dans la tête s’accumule, a-t-il dit. 

La malformation du tube neural intervient pendant la période fœtale où le cerveau et la moelle spinale ont l’aspect d’un tube au 28è jour de vie intra-utérine. L’absence de fermeture provoque notamment des malformations : l’encephalocele (au niveau de la tête) ou le spina bifida (au bas du dos). 

Ces affections nécessitent une chirurgie qui dans la majorité des cas requiert la mise en place d’une valve de dérivation du liquide cerebrospinal. Le diagnostic et le traitement tardif sont malheureusement responsables de retard dans le développement intellectuel et moteur de l’enfant. 

« Dès que vous êtes enceintes, venez voir les sages-femmes » pour assurer le suivi de la grossesse, a-t-il lancé, faisant observer que des médicaments permettent d’éviter cette maladie. Cependant, si cela arrivait elles ne devaient pas rejeter l’enfant, car il y a d’autres voies pour aspirer l’eau. 

Selon Mme Fofana, sage-femme, pour contenir ces cas de maladies, lorsqu’une femme enceinte arrive pour la première fois, il lui est demandé un bilan prénatal dans lequel, des examens sont recommandés afin de rechercher des microbes qui entraînent des problèmes neurologiques.

L’hydrocéphalie peut-être causée par le manque de vitamine B9 (acide folique) pendant la grossesse. A ce facteur, les experts médicaux ajoutent la méningite de l’enfant qui est une cause majeure d’hydrocéphalie.

L’Association Esperance’s Hope, dont la présidente est Broalet Espérance, professeure agrégée en neurochirurgie, apporte de l’aide aux enfants malades atteints d’hydrocéphalie et de malformations du tube neural, aux enfants en situation de handicap ainsi qu’aux orphelins.   




Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut