› Non classé

Le parquet général annonce la présentation prochaine de Moussa Fadoul devant la session criminelle de Bangui

L’annonce en a été faite par le Procureur général Eric Didier Tambo contacté par le RJDH qui indique que des enquêtes se poursuivent après son arrestation par la police judiciaire.

Moussa Fadoul, le présumé auteur de nombreux braquages orchestrés dans le 3ème arrondissement de Bangui serait présenté devant la prochaine session criminelle de la Cour d’Appel de Bangui. L’annonce en a été faite par le Procureur général Eric Didier Tambo contacté par le RJDH qui indique que des enquêtes se poursuivent après son arrestation par la police judiciaire.

Le présumé auteur de ce braquage Moussa Fadoul est arrêté pour vol de véhicule dans le 3ème arrondissement de Bangui le weekend dernier. Il est susceptible de passer devant la session criminelle après les enquêtes préliminaires de la Cour.

«Nous avons déjà ouvert des informations judiciaires sur le présumé auteur de ce braquage et sa bande dans le 3ème arrondissement de Bangui. Et c’est une fragrance qui revient à la compétence du parquet général de Bangui. Donc il risquerai de passer devant la Cour criminelle dans sa prochaine session criminelle de l’année » a confié une source proche du parquet général.

Moussa Fadoul, habitant le Km5 dans le 3èmùe arrondissement de Bangui se trouve aux arrêts à la Section des Recherches et d’Investigation (SRI). Ancien maire du 3ème arrondissement de Bangui, il est reconnu comme complice dans les actes de braquage à main armée.

Le Procureur général Didier Eric Tambo, a indiqué que l’enquête suit son cours, «une enquête est ouverte aussitôt après son arrestation. Il était à bord du véhicule et serait le présumé auteur du braquage. Après avoir rassemblé toute la vérité des faits, je pense que la justice va faire son travail. Il serait susceptible d’être poursuivi et condamné devant la session criminelle », a dit le Procureur.

Il est arrêté le samedi 6 avril dernier en flagrant délit dans un véhicule appartenant à une organisation humanitaire en Centrafrique.

CPI CPS justice centrafricaine Moussa Fadoul police judiciaire Procureur général Didier Eric Tambo.

Commentaire

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut