International › APA

Le Maroc élu à la présidence du Forum des organismes de réglementation nucléaire en Afrique

Le Maroc a été élu, jeudi à Vienne, à la présidence du Forum des organismes de réglementation nucléaire en Afrique (FNRBA), en marge de la 63ème conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).Le Maroc, représenté par le directeur général de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR), El Khammar Mrabit, a recueilli 16 des 17 voix des instances des Etats membres présentes lors du vote, sur un total de 35 organes de contrôle dans les domaines nucléaire et radiologique africains membres du Forum.

Selon le DG de la AMSSNuR, l’élection du Royaume à la présidence du FNRBA est une reconnaissance des étapes franchies au niveau de la réglementation et de la régulation et de son leadership continental dans les domaines nucléaire et radiologique.

Cette responsabilité, dit-il, offre l’occasion de promouvoir une coopération Sud-Sud effective et efficace dans le domaine de la réglementation et du contrôle des activités nucléaires et radiologiques dans le cadre d’une étroite coopération avec l’AIEA et les pays soutenant des projets régionaux dans ce domaine.

La directrice générale de l’Autorité de radioprotection, de sûreté et de sécurité nucléaires de Côte d’Ivoire, Mme Marie-Chantal Goffri Kouassi, a souligné que l’élection du Maroc à la présidence du Forum émane de « notre confiance en sa capacité à faire progresser ce chantier en Afrique et constitue une confirmation de son leadership au niveau de la régulation, de la formation et du développement des capacités ».

La directrice de l’Autorité de radioprotection et sûreté nucléaire du Sénégal, Mme Ndèye Arame Boye Faye, a affirmé, pour sa part, que le choix du Maroc à la majorité des voix pour assurer la présidence du FNRBA « vient confirmer notre volonté de bénéficier, dans le cadre d’une organisation étatique, de son expérience et de son expertise accumulées sur le terrain et afin de soutenir les efforts des pays africains pour développer leurs structures de régulation nationales dans les domaines nucléaire et radiologique ».

Outre le Maroc, le Nigeria a été élu vice-président du FNRBA, le Tchad en tant que secrétaire du Forum et le Ghana comme secrétaire adjoint, outre des coordonnateurs régionaux à savoir l’Egypte pour l’Afrique du Nord, le Sénégal pour l’Afrique de l’Ouest, le Kenya pour l’Afrique de l’Est, la République démocratique du Congo pour l’Afrique centrale et le Zimbabwe pour l’Afrique Australe.

Créé par l’AIEA en 2009, le FNRBA compte 35 membres et constitue une plate-forme régionale pour l’échange d’expériences et le partage des connaissances pour le développement des organismes de régulation africains conformément aux normes internationales.




Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut