International › APA

Le manque de carburant à Brazzaville fait la Une de la presse congolaise

La presse congolaise parue ce mercredi accorde la part belle au manque de carburant à Brazzaville et d’autres sujets relatifs notamment à la loi de finances 2020.« Congo-pénurie de carburant à Brazzaville : la poignée de sable qui vient gripper la rentrée scolaire », barre à sa Une le journal Epandza Makita pour qui « Le manque de carburant n’est désormais plus un évènement (…) sa disponibilité étant devenue périodique ».

Toutefois, souligne le journal, « son manque en pleine période de la rentrée scolaire crée un problème de transport dans la ville et du désordre avec un flux massif d’élèves dans les arrêts de bus, au grand bonheur des chauffeurs et contrôleurs de bus qui utilisent les demi-terrains ».

Sur le même sujet, La griffe déplore « le manque de ce produit qui occasionne la résurgence du phénomène des ‘’Kaddafi » (personnes qui vendent le carburants dans les grandes avenues), et met en difficulté les populations obligées de dépenser beaucoup d’argent pour aller d’un point à l’autre de la ville ».

Sur un tout autre sujet, le quotidien les dépêches de Brazzaville met le cap sur l’économie et titre : « Loi de finances 2020 : le « social », priorité du budget 2020 ». Selon quotidien national, « le gouvernement congolais prévoit 400 millions de F.CFA en faveur des activités du secteur social ».

En politique, le journal Le Patriote informe que « le processus des actes préparatoires au dialogue national enclenché par le secrétariat permanent du conseil national du dialogue suit son cours normal. Le but recherché est d’organiser à brève échéance le dialogue national réclamé à cor et à cri par l’opposition ».

Enfin le quotidien les dépêches de Brazzaville aborde le volet sécurité publique et annonce le démantèlement d’un réseau de braqueurs à main armée et informe que « la police a présenté, hier à Brazzaville, trois délinquants présumés coupables de plusieurs assassinats et braquages, notamment dans les stations-service des grandes villes du pays que sont Brazzaville et Pointe-Noire. »




Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut