International › AFP

Le Graët: « Quasiment » aucune chance d’organiser Algérie-France en 2020

Il n’y a « quasiment » aucune chance que le projet très symbolique de match amical Algérie-France aboutisse en 2020 pour des questions de calendrier, a annoncé mardi le président de la Fédération française de football Noël Le Graët à l’AFP, assurant néanmoins garder la ferme volonté de le concrétiser.

La possibilité de voir le projet aboutir est-elle exclue pour l’an prochain ? « En 2020, quasiment. Quand je vois le calendrier, entre les matches de qualifications, l’Euro, la Ligue des nations, c’est très compliqué, pour eux comme pour nous. (…) Il y a une élection présidentielle importante là-bas (le 12 décembre). Mais il faut qu’on y arrive », a lancé le dirigeant auprès de l’AFP.

« En tout cas, (ce ne sera) pas au premier semestre », avait-il déclaré un peu plus tôt en conférence de presse après l’annonce de la prolongation de contrat du sélectionneur Didier Deschamps jusqu’en 2022, assurant toutefois: « Ma volonté reste ferme. »

Hautement symbolique en raison de l’histoire commune aux deux pays, la seule rencontre France-Algérie a eu lieu en octobre 2001. Le match avait été interrompu après l’envahissement du terrain par des supporters algériens alors que le score était de 4-1 pour la France.

Noël Le Graët a toutefois réaffirmé qu’il rêvait de pouvoir organiser dans un avenir proche un duel entre les champions du monde 2018 et les champions d’Afrique 2019.

« On a l’impression que la France ne pourra jamais rencontrer l’Algérie, mais moi j’ai tellement envie. Ce sont les deux seuls pays pratiquement qui ne peuvent pas se rencontrer, alors qu’il y a un attachement », a-t-il souligné, rappelant les liens historiques et culturels entre les deux pays.

Le président de la FFF a précisé qu’il comptait se rendre en Algérie « fin janvier, début février pour bavarder », tout en restant attentif au « contexte politique là-bas qui doit se stabiliser » à deux jours de la présidentielle du 12 décembre.




Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut