InternationalPolitique › AFP

FACA : plus de 500 nouvelles recrues en formation au Camp Kassaï

Plus de 500 nouvelles recrues poursuivent leur formation dans les rangs des FACA au Camp militaire Kassaï sur les techniques de combat mais aussi en administration pour une durée de 3 mois. Ils sont encadrés par les conseillers militaires de l’EUTM-RCA et des encadreurs centrafricains.

Ces 500 nouvelles recrues renforcent leurs capacités aux notions de Droit Humanitaire International (DHI), de prévention des violences sexuelles mais aussi aux techniques de combat, exercices de tirs et en informatique. Cette session de trois mois est assurée par des instructeurs FACA, sous la supervision des conseillers techniques de l’EUTM-RCA. Le Chef d’État major des FACA et le Commandant de l’EUTM-RCA en visite au Camp militaire Kassaï mardi 27 août 2019 ont apprécié le niveau des nouvelles recrues.

« Toute la formation continue ainsi que l’entrainement opérationnel des bataillons. Une armée pour qu’elle soit opérationnelle, il faut d’abord qu’elle soit bien formée« , s’est félicité Général Éric Peltier, Commandant de l’EUTM-RCA, promettant qu’il aura aussi « la formation des sous-officiers« .

Insistant sur le Plan National de la Défense validé par le Président de la République, Faustin Archange Touadéra, pour la reconstruction de l’armée, Général Eric Peltier rassure que les choses « progressent doucement mais surement« . L’officier général français met l’accent sur « la formation des jeunes engagés au Camp Kassaï à Bangui et à Bouar qui devra terminer au mois d’octobre 2019« .  L’EUTM-RCA a dans le cadre de sa mission, formé plus de 1000 recrues au Camp militaire de Kassaï et à la garnison de Bouar.

Le Chef d’Etat-major des Forces Armées Centrafricaines, Général Zéphérin Mamadou souligne l’engagement du Chef de l’Etat, Faustin Archange Touadéra, a créé une armée de proximité. « Dans la cadre de cette formation, le Président de la République nous a instruit de bien former les soldats avant de les déployer sur l’ensemble du territoire. Comme a souhaité le Chef de l’Etat, l’armée doit être proche de la population« , a indiqué Général Zéphirin Mamadou.




Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut