International › APA

Culture, économie et sport au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce lundi s’intéressent au déplacement de la « Capitale africaine de la culture 2020 » à Rabat, à l’activité aérienne, à la saisissabilité des biens de l’Etat et à la Ligue des champions d’Afrique de football.Revenant sur l’annonce récente du changement de la ville qui abritera les festivités en tant que capitale africaine pour la culture, +Aujourd’hui le Maroc+ s’étonne de la polémique montée autour de cette annonce, considérant que c’est « désolant ».

Car, explique le quotidien, en toute logique, qu’elle se fasse à Marrakech, à Rabat, à Tanger, à Fès ou dans toute autre ville, l’essentiel est que l’image du Maroc en soit promue à travers sa culture, son patrimoine, ses arts, ses traditions.

Indépendamment du lieu, au final, l’effet d’une telle manifestation ne pourra qu’être le même en termes de rayonnement du Maroc sur la scène continentale et à l’international, poursuit-il, regrettant qu’une manifestation qui était censée contribuer à renforcer davantage l’image du Maroc soit transformée en « piètre spectacle » pour un simple changement de lieu.

La même publication rapporte que les différents aéroports du royaume ont accueilli, durant l’année, pas moins de 25,059 millions de passagers, enregistrant ainsi un record par rapport aux exercices précédents.

Le flux atteint durant 2019 s’inscrit en hausse de 11,18% par rapport à l’année précédente. S’agissant du trafic international, l’Office National des Aéroports (ONDA) recense 22 millions de passagers, un flux en hausse de 9,80% comparé à 2018. Le trafic aérien national s’est, pour sa part, nettement renforcé durant l’exercice 2019. L’Office fait ainsi ressortir une progression de 22,46%, soit plus de 3 millions de passagers locaux.

L’Europe continue de se positionner en tête des marchés émetteurs. Cette destination capte 79% du trafic aérien international. On relève, à ce propos, l’arrivée de 17,46 millions de passagers en provenance de l’Europe, en amélioration de 10,82%. La croissance du trafic aérien international concerne également les segments de l’Amérique du Nord, les pays du Maghreb, le Moyen et Extrême Orient et l’Afrique.

S’agissant de la dynamique observée au niveau de l’ensemble des infrastructures aéroportuaires du Royaume, l’aéroport Mohammed V rafle toujours d’importantes parts. Le principal aéroport international du Royaume accapare à lui seul plus de 41% du trafic aérien global, accueillant ainsi plus de 10,30 millions de passagers en 2019.

Sur un autre registre, +l’Opinion+ écrit que le étrès polémique et anticonstitutionnelé article 9, qui avait enflammé les passions pendant le douloureux travail d’enfantement de la loi des finances 2020, n’a pas résisté à l’épreuve des tribunaux.

En l’espace d’une semaine, deux juges, l’un à Marrakech et l’autre à Meknès, ont prononcé deux jugements rétablissant la « saisissabilité » des biens de l’Etat, fait savoir la publication, soulignant qu’en quelques lignes et autant d’attendus, nos magistrats ont réussi à réaliser ce que plusieurs semaines de mobilisation politique, syndicale et associative n’ont pu arracher. Pour le journal, ces magistrats satisfont en cela une revendication de leurs pairs et confrères du corps de la magistrature qui ont perçu l’article 9 comme une atteinte à ce qu’ils ont de plus cher: leur indépendance.

Au volet sportif, +Al Massae+ fait savoir que les deux clubs casablancais, le Wydad et le Raja, ont assuré leur présence en quarts de finale de la Champion’s League africaine. Le Wydad, contrairement au Raja, peut même prendre la tête de son groupe pour passer facilement en demi-finales.

Le Wydad s’envole cette semaine vers l’Afrique du Sud où il affronte le club de Mamelodi Sundowns pour le compte de la 6e journée de la phase de groupes de la Champion’s league africaine. Les rouges espèrent gagner à Pretoria afin de finir en tête de leur groupe, avant le tirage au sort prévu le dimanche 9 février.

Le Raja de Casablanca connaîtra lui aussi son prochain adversaire le même jour après avoir assuré sa qualification suite au nul obtenu à Rades face à l’Espérance de Tunis. Les coéquipiers de Badr Benoun finiront, cependant, à la deuxième place derrière les Tunisiens.

Le quotidien explique que même si le Raja gagne son match face à l’AS Vita Club le week-end prochain, et que l’Espérance perd son duel contre les Algériens de la JSK, les verts ne pourront pas accéder à la première place. Ce qui fait que les poulains de Jamal Sellami vont affronter au prochain tour l’un des premiers des autres groupes.

A l’issue de la 5e journée, seuls les Tunisiens de l’EST et le TP Mazembe du Congo sont assurés de finir leaders. Dans le reste des groupes, le suspense se prolonge encore pour une journée et on aura les résultats définitifs à la fin du week-end prochain. Pour rappel, les premiers des groupes affrontent les deuxièmes au prochain tour et auront l’avantage de jouer le match retour à domicile.




Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut