Société › Société

Centrafrique: trois jours de deuil décrétés au quartier PK5 de Bangui

Suite à l’annonce de la mort samedi 30 mai, d’un chef de groupe « d’autodéfense », des suites de maladie.

Trois jours de deuil ont été ordonnés samedi aux habitants et commerçants du quartier PK5 de Bangui, après l’annonce de la mort du chef de l’un des principaux groupes « d’autodéfenses » de ce quartier.

Selon les membres de ce groupe, le général Nimery Matas Djamous (alias Force) est mort des suites d’une maladie.

« Ils se sont déployés en armes dans le quartier. Ils nous menacent pour garder les commerces fermés », a confié un commerçant du quartier.

« Ils ont imposé une ville morte pour trois jours, en signe de deuil », a également déclaré un habitant du PK5, qui assure que des tirs de petit calibre ont résonné dans la matinée.

Un autre commerçant a déclaré que les éléments du groupe « d’autodéfense » avaient « saccagé le marché pour protester contre un commerçant » qui avait brisé le couvre-feu.

Depuis 2014, le PK5 fait face à des violences. C’est dans ce quartier traditionnellement à  majorité musulmane que s’étaient réfugiés beaucoup de musulmans de Bangui après la guerre civile qui a ravagé la capitale en 2013.

Commentaire

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut