Bon plan

Le Musée national Barthélemy-Boganda

Le Musée national Barthélemy-Boganda est installé depuis 1964 dans l’ancienne résidence de l’ancien président Boganda, fondateur de la République centrafricaine. Consacré aux arts et traditions populaires, il fut l’un des premiers d’Afrique à présenter les témoins de la culture des peuples du pays.

La création du musée a débuté en 1964 sous l’impulsion de Geneviève Dournon et de Simha Arom par une collection d’instruments de musiques et d’archives sonores qui s’étendra aux arts et traditions populaires centrafricains1. Il fut inauguré le 1er décembre 1966.

Il est resté fermé depuis le 5 décembre 2013, jour où il subit divers saccages lors des événements de la bataille de Bangui2, pendant la troisième guerre civile centrafricaine. La salle de documentation a toutefois été restaurée par l’armée française.

À l’origine, il est organisé en six salles présentant :

  1. entrée : consacrée à la mémoire du président Boganda
  2. salle des rythmes : musiques, danses, littérature orale
  3. salle du passé : rites et coutumes
  4. salle du travail : techniques
  5. salle de la femme : activités domestiques, parures, bijoux, meubles
  6. salle de l’enfant : jouets, maquettes et modèles réduits

 

 

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut