Archive

CONGO/RCA: Faustin Touadera à Brazzaville

Représenté par son premier ministre lors de l’investiture du Chef de l’Etat congolais, Faustin Archange Touadera, a foulé le sol de Brazzaville en fin de matinée de ce mardi 26 avril 2016

 

Le président centrafricain qui entreprend en terre congolaise une visite de travail de 24 heures, a précisé le mobile de son déplacement. Une visite de travail qu’il inscrit dans la suite logique de la cérémonie d’investiture du président Denis Sassou N’Guesso, du samedi 16 avril 2016. Faustin Touadera a dit : "Pour des questions d’agenda préalablement établi, nous n’avons pas pu faire le déplacement de Brazzaville, comme les autres, assurer notre amitié au président Denis Sassou N’Guesso, pour sa brillante élection, du fait que le peuple congolais lui a, encore renouvelé son mandat. "

Le président centrafricain, à cette période, était en tournée en Europe et aux USA. Tournée qu’il a bouclée le dimanche dernier. Ce qui a empêché sa présence à Brazzaville aux cotés de sept autres chef d’Etat africains, le jour de l’investiture du président Denis Sassou N’Guesso. Le Centrafricain a eu recours aux mots pour le dire au Congolais : "Mais aussitôt notre voyage terminé, le dimanche, nous avons choisi ce jour mardi pour venir traduire, personnellement dans les faits, en étant pressent personnellement ici à Brazzaville, pour non seulement féliciter le président Denis Sassou N’Guesso pour sa brillante élection, pour le mandat renouvelé, mais aussi pour lui témoigner notre reconnaissance. "

 


© Droits reservés
Les deux hommes d’Etat ont eu, par ailleurs, des entretiens en tête à tête au palais présidentiel. Les questions d’intérêts communs, la coopération bilatérale et multilatérale et le renforcement des liens d’amitié ont été évoqués. Le président de la RCA a saisi cette opportunité pour exprimer sa reconnaissance et celle de son peuple au président Denis Sassou N’Guesso. "Vous savez que le président Sassou a beaucoup œuvré pour la paix en Centrafrique. " a souligné Faustin Touadera, avant d’ajouter : [" Aujourd’hui s’il ya eu des élections apaisées en RCA c’est grâce aux efforts qu’il a déployés par en tant que médiateur international dans cette crise. Donc il était de notre devoir, toute amitié, toute fraternité, de venir lui témoigner cette reconnaissance."]

Le président Touadera n’a pas manqué d’évoquer le processus en cours dans son pays. La réconciliation nationale, la paix et les questions sont des défis de l’heure. Les élections étant terminées, le cap est mis sur l’encrage de la paix, à travers le programme DDR que les autorités entendent mettre en œuvre dans les prochains jours. Les voyages d’Europe et des USA ont été mis à profit pour trouver des partenaires pouvant financer le DDR, a-t-il laissé entendre.

Cette visite du chef de l’Etat centrafricain s’inscrit, en dernier ressort, dans la même dynamique que celle entreprise par le Togolais, lui aussi absent le jour de l’événement, juste 24 heures après l’investiture, à savoir l’expression de la solidarité africaine.


Commentaire


Retour en haut