Archive

Mali: une association dénonce des exactions contre des Peuls

L'association malienne « Kawral poulakou », qui signifie « l'union des Peuls » en langue pulaar, tire sur la sonnette d'alarme. Selon elle, des civils peuls pris à tort pour des jihadistes sont tués

 

Membre de líassociation « Kawral poulakou », Oumar Aldjana décrit ainsi la situation de civils peuls dans certaines localités maliennes du centre : "Entre Nampala, Dioura... quatre personnes ont été tuées par les milices. Et puis hier à Dioura, il y a un boutiquier peul là-bas, on lía abattu dans sa boutique."

Au cours des quatre dernières semaines, plus de quinze membres de la communauté peule auraient été tués, et díautres auraient été arrêtés au Mali. Oumar Aldjana parle de civils peuls abattus "par des milices, et par les Fama aussi, les Forces armées maliennes".

 


© Droits réservés
Les membres de « Kawral poulakou » demandent une rencontre

Du côté de l'armée nationale, on reconnaît que des civils soupçonnés díaccointances avec les jihadistes, dont de jeunes Peuls, ont été arrêtés pour vérification díidentité. Mais on dément formellement líexistence díexécutions sommaires.

Mais Oumar Aldjana et líassociation « Kawral poulakou » persistent : "Cíest un amalgame total, dit-il. On ne peut pas marcher ! Nous, on est prêt défendre la cause peule. On est prêt à défendre aussi líintégrité du territoire malien." Cette semaine, les responsables de líassociation demanderont à rencontrer les autorités maliennes pour évoquer le sujet.


Commentaire


Retour en haut