Archive

Niger: deux jours de grève à líuniversité de Niamey

Les étudiants de líuniversité de Niamey étaient en grève ces lundi et mardi. Deux jours de mobilisation pour attirer líattention du nouveau gouvernement sur leurs revendications

 

Pendant la grève au campus cíest la nonchalance, on se promène díun bâtiment à líautre en petits groupes, ou on se retrouve autour díune tasse de thé. Mais il y en a aussi des plus studieux: [i "Je suis venu ici pour apprendre mes leçons, comme on a des grèves, jí[en] ai profité pour réviser"], explique un étudiant. A ses côtés, même préoccupation: "On en profite pour réviser parce que bientôt cíest les examens, cíest tout ce quíon fait."

Abdou et ses camarades se retrouvent eux en débat autour de la question des bourses, leur rehaussement, leur paiement régulier:"Nous, ce que nous déplorons surtout, cíest les retards. Les retards que líAgence nigérienne des allocations et de la bourse est en train díentretenir."

 


© Droits réservés
Au siège du syndicat estudiantin, le secrétaire général de líUnion des étudiants nigériens à líuniversité de Niamey, Salaou Chaïbou, insiste surtout sur le problème de la disponibilité des enseignants. "Aujourdíhui, les enseignants-chercheurs à líuniversité de Niamey, au lieu de se consacrer aux travaux de recherches scientifiques, sont plus occupés par les questions politiques, à la recherche díune nomination, aussi minime soit-elle."

Cette grève intervient quelques jours à peine après la formation du nouveau gouvernement mis en place après líinvestiture de Mahamadou Issoufou pour un second mandat à la tête du pays.


Commentaire


Retour en haut