Archive

La Minusca dénonce l'attaque des casques bleus par des villageois armés

La Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA), condamne líattaque par des civils, contre une patrouille de casques bleus

 

Dans un communiqué de presse publié lundi soir, la MINUSCA note que ce grave incident s'est produit dans cette localité, située à environ 600 kilomètres à l'est de Bangui, alors que la patrouille gardait le dispensaire local dans lequel se trouvait un élément de l'Armée de résistance du seigneur (LRA).

Le défunt faisait partie d'un groupe qui avait attaqué la localité d'Agoumar quelques heures plus tôt, et avait été capturé avant d'être battu par la foule indique le communiqué.

C'est en protégeant le dispensaire que des habitants d'Agoumar et de Rafai voulaient prendre d'assaut aux environs de 19 heures, que les casques bleus ont été attaqués par la foule.

 


© Droits réservés
La MINUSCA rappelle que toute attaque contre des casques bleus peut être considérée comme un crime de guerre et son auteur passible de poursuites.

La Mission est déterminée à travailler avec les autorités locales pour faire toute la lumière sur cette affaire et que les auteurs de cet acte lâche soient traduits en justice.

La MINUSCA présente ses sincères condoléances à la famille du défunt, au contingent marocain ainsi qu'au Royaume du Maroc. La MINUSCA a également ouvert une enquête sur les circonstances de la mort d'un civil au cours de cet incident conclus ce communiqué.


Commentaire


Retour en haut