Archive

Procès des pirates somaliens: dans l'attente du verdict

Le procès du Tribal Kat, du nom de ce voilier qui avait été attaqué dans le golfe d’Aden en 2011 s'est terminé ce mercredi 13 avril 2016. Le skipper, un retraité français, avait été tué

 

L’un après l’autre, les sept pirates somaliens avaient exprimé leur regret dans la matinée. "Je pense à ce drame tous les jours", a dit l’un. "Je n’aurais jamais dû monter à bord de ce skiff", a ajouté un autre. "Je voudrais revoir ma famille", a complèté un troisième. Et tous ont multiplié les «pardon» à l’adresse de la famille Colombo, affirmant comprendre la souffrance d’Evelyne Colombo et de ses deux filles. Les Somaliens avaient demandé à la Cour de ne pas faire preuve d’une trop grande sévérité.

De lourdes peines requises

Le parquet a requis de lourdes peines de prison: de 16 à 22 ans de détention pour trois crimes dont le meurtre de Christian Colombo le 8 septembre 2011 à 13h15, au large d’Aden. Malgré tout, ces hommes avaient confié à leurs avocats qu’ils étaient reconnaissants à la justice française d’avoir été beaucoup plus humaine au cours du procès que celle qui aurait pu être rendue dans leur propre pays.

 


© Droits réservés
Tous les pirates ont été pris les armes à la main. Les sept accusés ont manifesté une volonté commune de mener à bien cet acte de piraterie, indique le procureur. La coaction est totale et le ministère public d’insister: la misère en Somalie n’excuse rien. Il n’y a pas eu de place pour l’amateurisme dans cette expédition, ajoutant: en embarquant, ces pirates avaient un objectif. Accepter et revendiquer c’est piller.
Alors bien sûr, lors des réquisitions l’avocate générale a individualisé le rôle de chacun. Certains se sont particulièrement signalés en étant plus actifs, plus cruels, plus expérimentés.

Les jurés vont-ils suivre les réquisitions du parquet? Une certitude: tous les accusés seront condamnés. Il n'y a pas de surprise à attendre de ce verdict.


Commentaire


Retour en haut