Archive

RCA: Simplice Sarandji nommé Premier ministre

En Centrafrique, le nom du nouveau premier ministre est désormais connu : il s'agit de Simplice Sarandji, un proche du président Faustin Archange Touadéra

 

Simplice Sarandji, 61 ans, a été nommé par décret présidentiel. Il succède à Mahamat Kamoun qui a remis sa démission ce samedi matin, comme l'exige le protocole en Centrafrique.

Simplice Sarandji n'est pas un inconnu, c'est un homme très proche du président Touadéra. Il a été son directeur de cabinet pendant les cinq ans ou ce dernier était à la primature. Les deux hommes se connaissent bien. Très bien même, confie-t-on dans son entourage. « C'est un homme en qui le président a confiance ». Et c'est ce que cherchait par-dessus tout Faustin-Archange Touadéra, au détriment peut-être d'un parcours politique.

 


© Droits réservés
Car mis à part ses cinq ans en tant que directeur de cabinet, Simplice Sarandji a essentiellement connu une carrière universitaire. Il était maître de conférence en géographie. Formé à Bordeaux, en France, il a longtemps enseigné à Bangui, et a même été doyen de la faculté.

Cet homme politique est décrit comme quelquíun de discret. Mais l'entourage du président se veut rassurant. « Il va s'affirmer sur le terrain, il est rompu aux affaires publiques », dit-on. Ce qu'il fallait par-dessus tout, c'était éviter une nomination politique, explique-t-on encore. Faustin-Archange Touadéra a su éviter cet écueil. Le premier ministre va devoir maintenant former un gouvernement. On ne sait pas encore s'il va attendre le résultat des élections législatives pour dévoiler sa liste.


Commentaire


Retour en haut