Archive

Des photographies en hommage à Camille Lepage à Bangui

En RCA, des photographie de Camille Lepage, photojournaliste assassinée en mai 2014 dans le pays, sont exposés un peu partout dans la capitale Bangui sous forme d'exposition itinérante

 

Un camp de déplacés, des tentes et des enfants, bidons vides sur la tête qui attendent pour de se servir en eau. Un rayon de soleil transcende l'image. Maryvonne, la mère de Camille Lepage, s'est arrêtée devant cette photo, exposée à Bangui. «Pourquoi jíai choisi cette photo: parce quíil y a beaucoup díenfants et que je sais que Camille aimait beaucoup les enfants; quíelle était proche díeux. Et puis il y a un rayon de soleil sur cette photo! Je pense que cíest porteur díespoir! Jíy crois et surtout, elle y croyait!» assure Maryvonne Lepage.

 


© Panos / William Daniels
L'espoir: Maryvonne Lepage veut continuer de faire connaître le travail de sa fille et d'en diffuser les valeurs au plus grand nombre. Dans Bangui, les photos sont affichées dans plusieurs arrondissements comme l'explique François Grosjean, le directeur de l'Alliance française de Bangui, qui a supervisé l'exposition. A Bangui, «les gens ne circulent plus díun arrondissement à líautre. On a essayé de donner un caractère vivant à cette exposition. Et puis ensuite de la déployer dans les arrondissements : Kolongo-plage, dans le VIe, dans le IIe arrondissement...». François Grosjean espère pouvoir faire circuler l'exposition ailleurs dans le pays, «quíon la fasse vivre le plus largement possible».

Quelques notes de piano et des histoires derrière chaque photo. Jusqu'au 17 avril, les Centrafricains peuvent donc découvrir leur ville et leur quotidien, saisis à travers l'objectif de la jeune photographe. Un regard empli d'humanité.



Commentaire


Retour en haut