Archive

Bouar: des jeunes mécontents de certaines Ong sont appelés au calme

Le conseil préfectoral de la jeunesse de la Nana-Mambéré a organisé, dimanche 20 mars 2016, à la mairie de Bouar, une réunion díinformation et de sensibilisation pour calmer les jeunes mécontents

 

Les jeunes de Bouar étaient sur le point de lancer une manifestation pour síinsurger contre les méthodes de recrutement de certaines ONG dans la ville.

Ludovic Patépa et Parfait Sénapaye, jeunes de la ville ont dénoncé les méthodes de recrutement de certaines, "les dossiers des jeunes venus de Bangui sont beaucoup plus privilégiés au détriment des dossiers des jeunes de la Nana Mambéré, voilà ce que nous voulons dénoncer", a expliqué Ludovic Patépa.

 


© Droits réservés
Le principe de recrutement local níest pas respecté selon Mireille Namsona-Kéyafé, "les Ongs inventent des critères de recrutement pour décourager les jeunes de la Nana-Manbéré afin díorganiser des recrutements par connivence", a-t-elle regretté.

La jeunesse voulait organiser des manifestations hostiles aux ONG. Mais lors de la réunion, les leaders des jeunes ont appelé au calme. "Restez patients car le dialogue avec les autorités locales et les responsables des ONG demeure la meilleure voie pour réclamer leur droit. Je pense que nous allons trouver des compromis", a déclaré Huguette Ngaisset, une des responsables de la jeunesse de Nana Mambéré.

Le RJDH a tenté en vain díentrer en contact avec les responsables des ONG basées à Bouar pour avoir leurs réactions.


Commentaire


Retour en haut