Archive

Attentats à Bruxelles: la capitale belge figée pour une minute de silence

rois jours de deuil national ont débuté mercredi 23 mars. Une minute de silence en hommage aux 31 victimes vient de se terminer

 

Une minute a été fortement suivie, malgré le bruit des hélicoptères de la police, incessant. La ville síest comme figée. La circulation autour du rond-point Schuman síest interrompue.

Ce rond-point Schuman est le centre névralgique des institutions européennes: il est proche de la station de métro Maelbeek. En face, la Commission européenne, et à líintérieur, le roi Philippe, la reine Mathilde, ainsi que le Premier ministre Charles Michel ou encore le Premier ministre français, Manuel Valls. Tous ont observé cette minute de silence.

 


© Droits réservés
En larmes

Non loin, des passants se sont arrêtés sur une place. Ils ont retiré les écouteurs de leurs oreilles. Certains sont encore en train de se recueillir, la tête baissée, les mains croisées, parfois en larmes. Les douze coups sonnés par le clocher de líéglise voisine de Saint-Dominique níont fait quíaccentuer le silence et líémotion.

Cíest suffisant marquant pour être souligné: pendant cette minute, personne ne regarde son téléphone portable ou même ne prend des photos comme pour se retrouver quelques instants seuls face à la mémoire de ces victimes. Enfin dans le centre-ville, sur la place de la Bourse, plusieurs centaines de personnes síétaient également réunies sous haute sécurité. Certaines parfois sont venues à pied, faute de transports en commun.


Commentaire


Retour en haut