Archive

Kabo: une épidémie de méningite déclarée

La commune de Kabo est désormais déclarée zone en épidémie de méningite. Une déclaration faite hier 16 mars 2016 par la ministre de la santé publique et de la population suite aux cas de méningite

 

Marguerite Samba Maliavo demande à toute personne présentant les signes de la méningite de ne pas hésiter à se présenter au dispensaire le plus proche. Il s’agit notamment des préfectures de l’Ouham, de l’Ouham-Péndé, de la Nana-Gribizi, de la Nana- Mambéré et de la Ouaka.

D’après la ministre de la santé, 90 cas de méningite dont 24 décès ont été enregistrés dans la préfecture de l’Ouham entre janvier et mars 2016.

"Pour la période de 29 février et 13 mars 2016, la seule commune de Kabo a notifié 10 cas de méningite dépassant le seuil épidémique. Les échantillons testés par l’Institut Pasteur de Bangui ont confirmé la présence du germe responsable d’épidémie saisonnière de méningite. Au vu de ce résultat, le ministère de la santé déclare la commune de Kabo en épidémie de méningite", a-t-elle soutenu.

La méningite se caractérise par la survenue brutale de fièvre, avec raideur de la nuque pouvant entraîner la mort.

 


© Droits réservés
La section de Médecins Sans Frontières (MSF) conduira une mission d’investigation à Kabo afin de cerner l’étendue de l’épidémie et envisager la vaccination.

"D’ores et déjà, il sera procéder au renforcement de la surveillance et de la prise en charge médicale des cas, aussi bien dans les structures de santé qu’au niveau communautaire, à la sensibilisation de la population pour une notification à base communautaire et à la collecte d’informations complémentaires en vue de décisions appropriées pour minimiser la létalité liée à cette maladie", a expliqué la ministre de la santé.

Une autre épidémie du nom variole de singe (Mokey poc) a été déclarée dans le Mbomou en fin 2015 avant d’être maitrisée en janvier 2016.


Commentaire


Retour en haut