Archive

Bangui-Kouango: la suspension des voyages prolongée

Le personnel navigant du port Soa a de nouveau prolongé cette suspension. Cette décision a été prise lors díune réunion tenue hier lundi au niveau dudit port

 

Cette suspension momentanée, selon un propriétaire de baleinière, est prise par rapport aux nombreuses tracasseries que les navigants subissent au cours des voyages, "la réunion tenue fait suite aux tracasseries, aux viols, aux menaces dont nous sommes victimes. Face à ces tracasseries fluviales, nous avons décidé de suspendre momentanément les navettes en attendant de voir ce qui va se passe après" a-t-il expliqué.

La même source demande au ministère de la défense de sécuriser le tronçon "nous sommes des opérateurs économiques et je pense que cíest nous qui ravitaillons beaucoup plus la ville de Bangui. Malheureusement, nous sommes abandonnés à nous même. Je demande à nos autorités et surtout au ministre de la défense de penser à nous et libérer les voix pour nous permettre de vaguer à nos occupations", a confié ce dernier.

 


© Droits réservés
Le RJDH a tenté en vain díentrer en contact avec le ministre de la défense pour prendre sa réaction sur cette question.

Cette suspension de navette des baleinières entre Bangui et Kouango intervient trois jours après la dernière attaque perpétrée par les Antibalaka un groupe de navigateurs.


Commentaire


Retour en haut