Archive

Boali: la population appelée à protéger Radio ICDI

Le week-end dernier à la Mairie de Boali, les responsables de líONG ICDI, ont appelé les autorités locales et la population au respect et à la sécurité du personnel et des installations techniques

 

Farel Ndango, Représentant de líONG ICDI en Centrafrique a déploré les menaces à mains armées perpétrées par certains jeunes de Boali contre une partie du personnel de la radio ICDI en Octobre 2015. Ces menaces, ont, selon lui occasionné la fermeture provisoire de la station pour des raisons de sécurité des journalistes.

"Cette fois-ci, il est du devoir des leaders communautaires, de la jeunesse et des autorités locales de tout mettre en úuvre pour garantir la quiétude, la libre circulation du personnel et la protection des équipements techniques de la radio, dite radio de paix et du développement communautaire", a dit Farel Ndango.

 


© Droits réservés
Michel Mounet, sous-préfet de Boali, appelle la population à la protection de cette station "la radio ICDI est le reflet de la resplendissante ville de Boali, donc le personnel de station devrait être en sécurité. Je demande à la population de bien prendre soins des appareils et autres outils de travail de cette Radio. Il faut aussi laisser les journalistes travailler en toute tranquillité", a-t-il souhaité.

Apres trois(3) mois de fermeture, la radio a rouvert le 05 Février 2016. La radio ICDI, une station de développement communautaire implantée par líONG Américaine ICDI en Mars 2007 à Boali, émet en ondes courtes et couvre tout le territoire national. Elle est écoutée dans certaines villes des pays voisins de la RCA notamment du Tchad, du Cameroun et des deux Congo.


Commentaire


Retour en haut