Archive

PRESU: les travaux connaissent une avancée

LíAmbassadeur de France à Bangui Charles Malinas a fait une descente ce mercredi 24 février sur le site du projet nommé « Programme de Reconstruction Economique et Sociale en Milieu Urbain (PRESU)

 

Au cours de cette visite, líambassadeur français a díabord visité le pont de canal Ngoubara, situé dans le 5e arrondissement de Bangui, où il a constaté líavancée des travaux díaménagement des routes, de désherbages, de drainages et de curage dans ce secteur. La deuxième phase de cette visite est de constater des activités réalisées au niveau de líONG «Les Flamboyants», située toujours dans le 5e arrondissement de Bangui.

Charles Malinas a précisé que le projet dénommé PRESU a été financé par la France et connait une avancée positive. "Je salue sincèrement les travaux réalisés par les ONG, à savoir ACTED, DRC et OXFAM dans le 5e arrondissement de Bangui dont la plus grande partie a été financée par la France", a dit líambassadeur de France à Bangui.

Anne Marie Goumba, coordonnatrice de líONG «Les Flamboyants», interpelle les ONG nationales à relever le défi. "Si les ONG internationales viennent en appui aux organisations nationales, cíest líoccasion à jamais de saisir cette opportunité. Cíest une situation qui appartient à nous les ONG nationales de tout mettre en úuvre pour relever le défi", a-t-elle interpellé.

 


© Droits réservés
Félicité Mbokoé, élève à líONG «Les Flamboyants» a plaidé le sort des femmes centrafricaines après la crise qui a secoué le pays auprès des partenaires internationaux. [i"Nous voulons des formations sur les groupements agro-pastoraux, comme faisaient nos compatriotes díAfrique de líouest"], a-t-elle soutenu.

LíONG «Les Flamboyants» est une ONG nationale úuvrant pour prévenir et protéger les femmes et les enfants contre les violences basées sur le genre, díassurer la prise en charge psychosociale, médicale et juridique des victimes de la violence qui a secoué le pays.

Il síagit là de la 1ère descente du diplomate français pour constater líavancée du projet de líAgence Française de développement.


Commentaire


Retour en haut