Archive

Ndele: les jeunes en quête d'activités génératrices de revenus

Des jeunes de la ville de Ndele dans le Bamingui-Bangoran se sont constitués en Association dénommée AJCDK, pour mener des activités comme la la coiffure afin de palier à leurs problèmes

 

Yawoudre Antoine, président de cette association explique comment ce groupe a été créé. "Je travaillais auparavant dans les chantiers miniers, j’ai constaté qu’il y a trop de souffrances. Et donc, comme je suis un coiffeur, j’ai eu l’idée de créer cette activité et cela m’apporte de l’argent. Ce n’est qu’après que j’ai conseillé mes paires et nous avons décidé de faire de ce métier une Association des Jeunes des Coiffeurs de Dar-El-Kouti", a expliqué Yawoudre Antoine.

Il a témoigné que les résultats de cette association parfois sont satisfaisants. "C’est grâce à cette association que nous arrivons à prendre en charge nos familles parce que je gagne parfois 3000 francs par jour. Et cela nous a permis de ne pas être dans la rébellion de la région", a-t-il apprécié.

 


© Droits réservés
C’est depuis cinq (5) ans que cette Association a vu le jour dans la ville de Ndele. Le nombre de ces jeunes était passé à 15 contrairement au début de la création de l’association où l’effectif était de trois personnes.

Le président de l’association lance un appel aux bonnes volontés de les aider à dynamiser leur structure. Il a aussi invité les autres jeunes à copier leur exemple afin d’éviter de prendre des armes.


Commentaire


Retour en haut