Archive

Touadéra élu en RCA

Faustin-Archange Touadéra, un universitaire âgé de 58 ans, a été provisoirement déclaré président de la République Centrafricaine, à l'issue du second tour de l'élection présidentielle

 

Il est arrivé en tête, devant Anicet Georges Dologuélé, qui a reconnu sa défaite. M. Dologuélé estime cependant que le scrutin a connu des irrégularités.

Les résultats globaux, mais toujours provisoires, ont été publiés cet après-midi, à Bangui, par la présidente de l'Autorité nationale des élections (ANE), Marie Madeleine Hoornaërt N'Kouet.

Faustin-Archange Touadera, candidat investi par la Convergence nationale Kwa Na Kwa, est arrivé premier avec 695.059 voix, soit 62,71 % des suffrages valablement exprimés. Anicet Georges Dologuélé, candidat de l'Union pour le renouveau centrafricain, a remporté 413.352 voix, soit 37,29 % des suffrages.

 


© AFP
Ces résultats doivent être validés dans une semaine par la Cour constitutionnelle. "Le taux de participation pour le second tour des scrutins groupés est calculé par l'ANE à 61 %", a déclaré Marie Madeleine Hoornaërt N'Kouet.

Au premier tour, M. Dologuélé était arrivé en tête des scrutins, avec plus de 23,78 % des suffrages, contre 19,05 % pour M. Touadéra. Le nouveau président centrafricain, ancien Premier ministre de François Bozizé (2008-2013), doit sa victoire en partie à un large soutien de 22 candidats éliminés après le premier tour.

Il a été recteur de l'Université de Bangui. Il est diplômé de l'Université Lille I (France) et de l'Université de Yaoundé (Cameroun). M. Touadéra est un spécialiste des mathématiques pures.


Commentaire


Retour en haut