Archive

Le Mouvement citoyen fini kodé sort des fonds baptismaux

Voici la déclaration constitutive

 

Nous, citoyens Centrafricains épris de paix et de justice sociale,
Conscients de nos responsabilités devant les Hommes et devant l’Histoire;

Conscients que le substrat d’une société civilisée, libre et prospère, demeure avant tout des «individus modèles», indispensables à la structuration de l’âme des générations à venir;

Conscients que seuls les citoyens pétris de valeurs morales, dotés d’une conscience indiscutable dans leurs activités professionnelles, en quête permanente du savoir et du savoir-faire, sont porteurs d’un véritable projet d’épanouissement, premier pas vers l’accomplissement de Soi.

Conscients que la société centrafricaine, qui, autrefois a incarné ces valeurs morales et de citoyenneté aux travers desquelles les notions de l’effort, du mérite, n’étaient pas que vains mots, est aujourd’hui en perte de vitesse.

Conscients qu’au fil de son histoire, la Nation centrafricaine s’est laissé gangrener par une immoralité rampante et un incivisme criant, contre lesquels rien n’a été fait depuis des décennies pour s’en prémunir;

Conscients que désormais l’immoralité et l’incivisme, durablement ancrés dans les sphères de la société, constituent un sujet de préoccupation majeure;

Conscients que tous ces maux qui minent la République centrafricaine dans son ensemble, est le résultat de plusieurs années d’immobilisme et de démission collective;

 


© assofinikode
Préoccupés par la faillite des Pouvoirs publics et l’irresponsabilité de certains acteurs politiques nationaux;

Préoccupés par la résignation de nos concitoyens et dans le souci de mobiliser le peuple en vue d’un sursaut salvateur;

Préoccupés par les difficultés multiformes auxquelles la jeunesse centrafricaine est confrontée, sans aucune possibilité d’envisager sereinement son avenir. Et ce, dans l’indifférence générale;

Soucieux de nous impliquer et de contribuer à l’animation de la vie publique dans notre pays en participant d’une manière active aux débats de société avec le souci d’y apporter des idées novatrices;

Soucieux du développement social durable à travers la promotion des valeurs d’excellence, «de l’effort, du pragmatisme, de la citoyenneté et de l’équité»;

Solidaires dans la défense et la promotion des Droits de l’Homme, reconnues par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen (DUDH) du 10 décembre 1948;

Réunis en Assemblée Générale tenue à Paris le 05 mars 2011, avons décidé d’ériger l’association Fini Kodé, régie par la loi de 1901, en Mouvement citoyen Fini Kodé.


Fait à Paris, le 5 mars 2011

Ont signé
Franck SARAGBA
Adrien POUSSOU
Aboubakar SAMORY
Gaston N’GUÉRÉKATA
Prosper YAKA MAÏDÉ
Michel MABOU
Pierre ZAWÉLÉ

 



Commentaire


Retour en haut