Archive

Ngongonon 6: Trois personnes sorties des flammes

Un incendie s’est déclaré dans la nuit du 8 au 9 février au quartier Ngongono 6 dans le 8ème arrondissement de Bangui. Trois personnes ont été grièvement blessées et des biens sont partis en fumée

 

L’essence stockée dans la maison est à l’origine de cet incendie qui a causé plusieurs dégâts. La maison abimée par le feu mesure environ 10 mètres sur 6 mètres de large. Trois personnes ont été grièvement blessées pendant qu’elles cherchaient à se sauver et protéger leurs biens. Une moto, des vivres, des non vivres, des literies et une somme d’argent sont consumés par le feu.

Hervé Ngoupendé-Mougabé, parent aux victimes a fait savoir que la maison a pris feu pendant qu’ils étaient déjà au lit. "Nous nous sommes réveillés subitement suite aux bruits de la flamme. Pendant ce temps, le feu a gagné la majorité du bâtiment. Nous avons essayé de sauvegarder quelques effets, mais c’est trop tard", a-t-il témoigné. "Trois membres de la famille dont un enfant, une femme et le chef de ménage ont été grièvement blessées, parce qu’ils étaient emportés par le sommeil et une partie de la flamme s’est répandue sur eux. Ils ont eu la vie sauve grâce au secours des proches du quartier. Leur état de santé est inquiétant. Ils sont admis au centre de santé de MSF sur le site des déplacés de l’aéroport", a déploré le témoin.

 


© Droits réservés
Bruno Ndrambas, secrétaire du quartier Ngongonon 6 a constaté que les dégâts laissés par l’incendie sont considérables, parce qu’il y’a des personnes blessées. "Nous déplorons cet incident occasionné par une quantité de carburant dans la maison. La moitié de la maison, des effets, de l’argent et des vivres sont partis en fumée", a affirmé le secrétaire du quartier.

Plusieurs cas d’incendie ont été enregistrés à Bangui et à l’intérieur du pays ces derniers jours. Les uns sont causés par des feus de brousse, d’autres par des couts circuit électroniques. L’incendie des maisons et site des déplacés devient récurrent et inquiétant ces derniers temps.


Commentaire


Retour en haut