Archive

Les jeunes de lAFDT libérés sur ordre du parquet

Les six(6) jeunes de lAFDT arrêtés le 29 janvier, suite à la manifestation devant la Minusca, ont été relâchés, hier lundi dans les après midi par le procureur de la République

 

Parmi les six militants détenus, tous des hommes, nous avons Dominique Yandocka, le coordinateur national de lAlliance des Forces Démocratiques pour la Transition (AFDT), Aristide Ziguélé, fils du candidat malheureux à la présidentielle Martin Ziguélé, et lun des chauffeurs de ce dernier. Quatre étaient détenus au CNS et deux autres au commissariat de la police du Port. Ces derniers ont affirmé avoir été torturés, des allégations difficiles à confirmer.

"On nous traitait comme si nous étions des terroristes. On nous a mis dans une cellule de 5m sur 5 où il y avait déjà une trentaine de personnes avec deux bidons coupés qui servaient de pots pour lurine et les selles. On navait pas droit au médicament, visite et autres. Peu après, on est sorti de là, on nous a déshabillés pour nous exposer à une foule qui nous traitait de tout", a expliqué Aristide Ziguélé.

 


© Droits réservés
Ces jeunes de lAFDT ont été présentés au parquet qui a décidé de les relâcher. De sources bien informées, le dossier aurait été considéré comme vide par le procureur de la République qui na pas souhaité se prononcer dessus.

Ces six jeunes ont participé, le 29 janvier dernier, à une manifestation interdite par les autorités de la transition. Rappelons que les manifestants réclamaient lannulation du 1er tour de la présidentielle.


Commentaire


Retour en haut