Archive

"Une femme en Centrafrique": Donatienne Fétia milite pour le droit des femmes

Cette militante centrafricaine interpelle toutes les filles et les femmes à combattre le poids de la tradition qui martyrise les femmes

 

Que pensez-vous de la journée Internationale de la femme, en tant que femme centrafricaine?
La journée Internationale de la femme est célébrée le 8 mars de chaque année dans le monde entier. Une célébration puise ses origines dans les manifestations féministes du début 20ème siècle. Cette date a été définitivement officialisée par les Nations-Unies en 1977 et par la France en 1982. Líobjectif de cette journée est une occasion de faire le point sur la condition des femmes, líégalité des sexes, mais aussi de voir au-delà de nos frontières et díapprofondir notre réflexion concernant les avancées futures. A tant que femme centrafricaine au regard de líhistorique de cette journée, nous sommes vraiment en retard par rapport aux autres femmes du monde entier. Nous mettons líaccent sur la fête des mères, alors que cette fête est dédiée aux mamans.

 


© journaldebangui.com
Mlle Donatienne Fétia
Par rapport au concept genre êtes-vous satisfaite?
Il ya quand même des avancées, mais beaucoup reste à faire sur le plan de líautonomisation de la femme et on nía pas encore atteint le quota qui a été donné pour les femmes aux postes de responsabilités par les Nations-Unies.

Quelles sont vos suggestions par rapport à la célébration de cette journée?
Je souhaiterais que le gouvernement fasse des efforts pour former les filles et les femmes déscolarisées, créer des emplois en leurs faveur.

Avez-vous un appel à líendroit des femmes centrafricaines?
Je lance un vibrant appel à líendroit des femmes quíil est temps pour nous les femmes. Il faut síy mette pour un développement durable. Et je profite de líoccasion pour dire aux filles et femmes que la beauté physique est un atout mais, la beauté intellectuelle est plus importante pour ce millénaire.

 



Commentaire


Retour en haut