Archive

Législatives: le nouveau chronogramme intenable selon des candidats

La plupart des candidats aux législatives interrogés par le RJDH ne sont pas prêts pour se lancer dans la course. Les campagnes législatives démarrent ce samedi 30 janvier 2016

 

La plupart de ces candidats pensent que ce nouveau chronogramme níest pas tenable, car cette date risque de reprendre les mêmes scenarios du scrutin du 1er tour.

Antoine Théophile Nguérengou, candidat au ballotage dans la circonscription de Bambari 2, se doute du nouveau chronogramme qui ne tient pas compte de la réalité du terrain, "cíest vrai que líANE se bat pour respecter le calendrier de la transition, mais je trouve ça trop brusque. Il y a certains candidats de la circonscription de Obo, Birao et autres villes qui se trouvent présentement à Bangui, et comment ils vont faire pour revenir et battre les campagnes dans leurs circonscriptions respectives" dit-il.

 


© Droits réservés
Un avis partagé par Jean Bertrand Wilibona, candidat à la législative dans le 1er arrondissement de Bangui.

"Ce calendrier níest pas raisonnable. Etant donné que la CTT dans son verdict, avait précisé quíon avait un délai de 60 jours pour organiser ces élections, une occasion pour corriger les erreurs du 1er tour au niveau de líANE. Et maintenant avec les deux semaines ils vont arriver à organiser ces scrutins?", síinterroge-t-il.

Le nouveau chronogramme de líANE a été publié après líannulation des élections législatives par la Cour Constitutionnelle le 25 janvier 2016. La cheffe de líEtat de transition Catherine Samba Panza a pris un décret le 28 janvier 2016, convoquant le nouveau corps électoral pour le 14 janvier 2016.


Commentaire


Retour en haut