Archive

L’arrêt de la Cour Constitutionnelle de transition appréciée par certains Centrafricains

Certains habitants de Bangui se sont prononcés ce 26 janvier 2016, sur la délibération définitive des élections groupées du 30 Décembre2015. La majorité se félicite de cette décision

 

Marie Madeleine Rékamba, institutrice à l’école Saint Charles se réjouit du verdict de la Cour Constitutionnelle de transition "la Cour Constitutionnelle a été sage, malgré les tentatives de boycotte de certains candidats et leurs électeurs. Je salue la position de la cour", a-t-elle dit.

"Le peuple centrafricain à trop souffert. Nous ne pouvons que nous aligner derrière ce résultat qui est satisfaisant pour la sortie de crise en Centrafrique", a souligné Didier Saint Cyr Redebona habitant le quartier Gobongo dans le 4ème arrondissement de Bangui.

 


© Droits réservés
Margueritte Wanfio, vendeuse de poissons fumés au marché combattant, appelle les candidats malheureux à la présidentielle à la retenue pour le bon déroulement du second tour "j’invite les candidats malheureux surtout ceux de la présidentielle à avoir confiance en la justice de leur pays. Qu’ils restent calmes afin que le second tour se passe bien", a-t-elle précisé.

Yves Martial Kainozo, étudiant à l’université de Bangui invite la population centrafricaine à s’impliquer d’avantage pour le bon déroulement du second tour, qui selon lui est décisif pour le retour de la paix. Ces réactions sont recueillies au lendemain de l’arrêt de la cour constitutionnelle de transition.


Commentaire


Retour en haut