Archive

Cantonnier: les Anti-Balaka délogés par des forces nationales et internationales

Les quatre check-points érigés dans la ville de Cantonnier par des miliciens Anti-Balaka sont désormais occupés depuis le jeudi 14 janvier 2016 par les éléments des

 

Narcisse Yakendé, commissaire de police de Béloko a confirmé cette opération de déguerpissement forcé, initiée suite aux plaintes des habitants de la localité et les passagers des véhicules de transport en commun. "Suite aux multiples plaintes et témoignages des voyageurs sur le tronçon Garoua- Boulaï-Cameroun, nous sommes obligés de chercher des voies et moyens pour remettre de líordre. Cíest ainsi le jeudi 14 janvier 2016, les éléments de la police et ceux de la gendarmerie nationale, appuyés par les éléments de la Minusca ont délogé de force les éléments Anti-Balaka qui contrôlaient quatre check-points dans la ville de Cantonnier", a-t-il expliqué.

Clémentine, vendeuse de manioc, se dit satisfaite de cette action. "Nous saluons líinitiative des forces de líordre qui ont chassé les Anti-Balaka dans la ville. Cela va permettre à la population de circuler sans crainte", a-elle précisé.

 


© Droits réservés
La situation est sous contrôle.
Pour Armand et Moussa, commerçants à Cantonnier, le retour des forces conventionnelles dans la ville, lance le retour de líautorité de líEtat. "Cíest une initiative louable qui redonne aux autorités locales leur dignité. Je pense que ce retour marque le début réel du retour de líautorité de líEtat", a fait remarquer Moussa.

Depuis plus díun an, la ville de Cantonnier est contrôlée par des Anti-Balaka qui prélèvent des taxes aux commerçants et aux voyageurs.


Commentaire


Retour en haut