Archive

La RDC réagit au retrait de son contingent de la Minusca

Après la décision onusienne ayant donné lieu au retrait des forces congolaises des rangs de la Minusca au cours des mission en République centrafricaine, la RDC ce prononce sur cette sanction

 


© Droits réservés
L'ONU a décidé de retirer le contingent de casques bleus congolais opérant au sein de sa mission en Centrafrique. Un contingent jugé "pas assez performant" et dont certains membres sont accusés de viols ou d'exactions. Jeanine Mabunda a été nommée il y a 18 mois représentante du président Kabila en matière de violences sexuelles pour tenter de mettre fin à la pratique du viol dans le pays. Si la RDC doit et va prendre toutes ses responsabilités pour lutter contre les violences sexuelles affirme-t-elle, elle souligne que le petit nombre de soldats suspectés ne doit pas ternir l'image de tout un contingent.


Commentaire


Retour en haut