Archive

Des soldats gabonais coupables de viol sur mineures en en RCA?

Des membres du contingent gabonais seraient parmi les coupables présumés dans une enquête sur de nouvelles accusations díabus sexuels et díexploitation sexuelle contre des casques bleus

 

Líimage de la mission onusienne de maintien de la paix en Centrafrique vient, une fois de plus, díêtre entachée par une sordide affaire díabus sexuel et díexploitation sexuelle sur des fillettes. Líannonce a été faite, le 5 janvier courant, par le porte-parole de líOrganisation des Nations-unies (Onu). Stéphane Dujarric nía pas précisé de quel contingent il síagissait ni combien díhommes sont impliqués. Mais, selon des sources à líOnu, il síagirait de soldats venus du Maroc, du Gabon et díÉgypte.

 


© Droits réservés
Ces révélations interviennent alors quíen juin dernier, des militaires de la mission onusienne en Centrafrique (Minusca) avaient été accusés de viol sur des enfants de rue à Bangui. A ce jour, líorigine de ce contingent est demeurée inconnue. Deux mois plus tôt, quatre soldats français avaient été également accusés de viol sur mineur. Une recrudescence du phénomène qui laisse dubitatif quant aux mobiles de tels actes.

Díaprès un communiqué de líOnu, des membres de líUnicef ont rencontré les quatre fillettes, victimes présumées. Ces fillettes ont reçu des soins médicaux et leurs besoins psychosociaux ont été évalués. Elles ont également reçu des vêtements, des chaussures et des kits díhygiène.


Commentaire


Retour en haut