Archive

ANE: la présidente invite à un vote responsable

Marie-Madeleine-Hoornaert NíKouet, a annoncé ce lundi 28 décembre la fin de la campagne présidentielle et législative et la tenus des élections groupées le mercredi 30 décembre 2015

 

La présidente de líAutorité Nationale des Elections (ANE) a déclaré que les campagnes présidentielles et législatives prennent fin ce lundi à minuit. Elle se félicite des centrafricains qui ont prouvé leur engouement pendant le vote référendaire et attend retrouver cette détermination pendant le scrutin du 30 décembre 2015.

Marie-Madeleine-Hoornaert NíKouet, présidente de líANE a invité les candidats aux élections présidentielles et législatives díadopter un comportement responsable. "Nous voudrions féliciter les candidats à la haute fonction présidentielle de notre pays et ceux prétendant à la députation pour leur comportement digne et citoyen pendant cette période délicate de líhistoire de notre pays", a-t-elle déclaré.

En ce qui concerne le résultat du scrutin, la présidente a relevé que les résultats doivent être acceptés de tous. "Jíose espérer que les scrutins vont se dérouler dans la quiétude et les résultats devraient être acceptés par tous, perdant comme gagnant, afin de préserver la cohésion sociale et la paix renaissante dans notre pays", a souhaité la présidente avant díajouter que "les élections du mercredi 30 décembre, constituent un air nouveau pour la Centrafrique".

Julius-Rufin Ngouadé-Baba, rapporteur général à líANE a souligné lors díune conférence de presse ce même jour que tout électeur doit voter avec sa carte díélecteur, son récépissé, ou une pièce díidentité avec une photo díidentification. "Le vote níest pas permis pour une personne qui va se présenter avec un acte de naissance, une déclaration de perte ou autre document qui ne présente pas líidentification de líindividu", a-t-il relevé.

 


© Droits réservés
Il a réitéré que des dispositions sécuritaires seraient assurées afin que les scrutins du 30 décembre se déroulent dans la sérénité. "LíANE a mis en place des garde-fou, afin de détecter les fraudes pendant le vote sur toute líétendue du territoire centrafricain. La sécurité des centrafricains et des bureaux des votes serait évidente par la Minusca, les forces de sécurité et de maintien de paix, déployées sur le terrain", a fait savoir le rapporteur général.

Le rapporteur a souligné que des cartes díélecteurs qui ont été imprimées en double ont été automatiquement retirées. "Des erreurs se sont glissées dans la confection des cartes. Nous avons constaté quíune personne avait deux ou trois cartes díélecteur. Ces cartes ont été aussitôt retirées", a expliqué Julius-Rufin Ngouadé-Baba, rapporteur général à líANE.

Les élections groupées, présidentielles et législatives vont se dérouler le mercredi 30 décembre. Chaque votant a le devoir de se présenter avec sa carte díélecteur ou une pièce díidentification. Les documents sans photos díidentification ne seront pas acceptés.


Commentaire


Retour en haut